REFLEXION

RELIZANE :Opération de relogement et une vraie relance de développement

Les familles qui habitaient des immeubles et des habitations qui menaçaient ruine ont étés soulagés avant hier dans le cadre d’une opération de relogement dans des maisons décents dignes des êtres humains.



RELIZANE :Opération de relogement et une vraie relance de développement
Ainsi, les 80 familles qui habitaient les bâtiments dits « Chouk » sises à la rue Hadj Laroussi et qui ont longtemps souffert des conditions de vie lamentables dans ces demeures réalisées dans le cadre du plan de Constantine et destinées spécialement aux indigènes ont sauté victoire, donc, de voire l’Etat s’occuper d’eux et les recaser dans des F3 à la cité Berroumadia, lesquels logements appelés RHP, réalisés d’une manière parfaite et constituent vraiment une merveille comme le témoignent les bénéficiaires eux-mêmes. Plusieurs engins ont été mobilisés pour la circonstance. Juste à coté de ces bâtiments et plus précisément à la rue des cailloux, un bidonville indigne d’un chef lieu de wilaya, 40 familles ont été également tirées de la souffrance et relogées. A la cité Diar El Ward, un autre bâtiment qui constituait un risque imminent pour ses occupants, 30 autres familles ont bénéficié aussi de logements à la cité Nasr nous explique Monsieur Mohamed Benattia, chargé du dossier logement à la daïra de Relizane. Les Autorités de la wilaya et dans le cadre cet effort tendant à soulager la population, d’autres familles qui vivaient dans des maisons de maitres vétustes dans différents quartiers de Relizane ont étés aussi pris en charge lors de cette action louable et humanitaire, ajoutés à ce la les 13 familles qui occupaient des caves à la cité la remonte et 5 autres font l’objet d’étude au niveau de l’OPGI, ce qui donne, explique mon interlocuteur un chiffre global de 208 familles relogées  dont 177 à Berroumadia et 31 à la cité Nasr. L’opération de démolition de ces anciennes bâtiments s’est déroulée le jour même jusqu’à une heure tardive en présence de Monsieur Kadi, wali de Relizane, de Mr Ghali Belhazadji chef daïra de Yellel qui assure l'intérim de Relizane et qui connait Relizane sur les bouts des doigts depuis 1984 où il était attaché de cabinet et il a laissé de bonnes traces ainsi qu'en présence des cadres et ce pour barrer la route devant tout  celui qui  prétend à occuper indument les lieux dans l’intention de prétendre à un logement. Relizane dispose d’un programme de logements très consistant parle Monsieur Benattia et qui sera mis à la disposition de la population au fur et à mesure soit dans le cadre de la lutte contre l’habitat précaire ou dans le cadre du social.  Il a  lieu de signaler que Monsieur le wali ainsi que le chef daïra veillent scrupuleusement sur la bonne étude des dossiers et sur l’équité. rappelons enfin que Relizane connait depuis l'arrivée de l'actuelle Autorité de wilaya, une relance de développement digne d'éloges soit dans le domaine de l'habitat ou l'urbanisme d'une manière générale, d'ailleurs, les citoyens constatent visiblement cet effort qui est dès fois contesté injustement par des personnes, animées de mauvaise foi qui minimisent les sacrifices et les efforts des cadres de l'Etat. Nous y reviendrons à ce sujet de développement dans un grand reportage et avec plus de détails.

Abed Zeggai
Samedi 13 Octobre 2012 - 23:00
Lu 433 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+