REFLEXION

RELIZANE : ‘’Mouaissia 2’’ sans eau depuis 15 jours



La commune de Belacel suscite encore une fois le mécontentement des habitants. Cette fois-ci, ce sont les habitants du village Mouaissia 2, qui pointent ladite commune du doigt, à cause des coupures d’eau quasi-quotidiennes au niveau de la plus grande partie de la commune, qui resurgissent depuis quinze jours. Selon eux : «les coupures d’eau deviennent de plus en plus agaçantes alors qu’on est censés être approvisionnés tout au long de la journée, cela perdure en pleine saison estivale, la situation devient insupportable, faire des réserves d’eau dans une maison, ce n’est pas facile». Pour kaddour, un habitant du dit village, «croyez-moi, l’eau est automatiquement coupée chaque matin, au point que les travaux de ménage se font la nuit quand l’eau coule à nouveau, vers 23h30, ». Certains habitants affirment que ces coupures ne sont pas générales puisque les habitants de Mouaissia Un et autres, par exemple, ne souffrent pas de cette situation. Pour avoir la version de la commune quant aux accusations de certains habitants, on a essayé de joindre son attachée de communication par téléphone mais en vain. On a même sollicité un responsable qui nous a affirmé que cela est dû à la pression de l’eau, qui n’est pas forte, ce qui cause des coupures durant la journée. Pour faire face à cette carence, les ménages recourent aux vieilles méthodes de citernes et de bidons pour accomplir les tâches ménagères. Pour une mère de famille, la situation est agaçante. Les robinets sont secs à chaque réveil. Les habitants du dit village espèrent que la commune règlera ce problème dans les prochains jours, pour éviter aux ménages des robinets à sec.

Nadir
Mercredi 2 Août 2017 - 19:29
Lu 171 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 24-10-2017.pdf
3.93 Mo - 23/10/2017





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+