REFLEXION

RELIZANE : Les correspondants de la presse écrite reçus par le wali



Le  wali de Relizane fraichement installé par le ministre de l’intérieur a convié ce dimanche à son cabinet  les correspondants de la presse écrite sans protocole aucun. Le représentant du gouvernement à Relizane a tenu à connaitre personnellement chacun des collègues et quel serait son rôle dans le processus du développement. A ce propos, M. Derfouf dira sans gêne aucune « franchement, je ne m’inquiète aucunement si la presse évoque un sujet  qui préoccupe  une frange de la société car après tout  l’effort  déployé, ça  resterait malgré tout comme un  travail humain et le travail est toujours imparfait  car on pourrait facilement  pour des raisons diverses m’induire en erreur et que la presse  reste là pour y remédier donc tachez d’écrire sur les évènements d’ordre économique ou socio culturel et dont la finalité serait toujours  la bonne foi d’aller de l’avant loin  de toute optique ou intérêt mesquin autrement dit  bienvenue pour les conseils » Le chef de l’exécutif avait donné des instructions au chargé de la communication présent à la réception pour que son cabinet soit grand ouvert à tout moment aux correspondants pour qu’ils trouvent toutes les informations possibles. Avant  de  lever la séance, le wali a informé  ses hôtes « qu’il y aurait d’autres rencontres avec la  presse».                                                                 

Gana H.
Lundi 3 Août 2015 - 17:30
Lu 251 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+