REFLEXION

RELIZANE : Les artères de la ville difficilement accessibles



Ces derniers jours, les routes et quelques ‘’issues’’ dans le chef-lieu de la wilaya de Relizane sont en chantier au point où tous les usagers parmi les chauffeurs de voitures ont décidé d’arrêter de circuler par crainte d’esquinter leurs véhicules. En effet, on peut dénombrer, des voies principales et secondaires au nombre de 15 qui sont en chantier y compris celles menant à l’hôpital ‘’Mohamed Boudiaf’’.  Malheureusement, ces travaux ont presque totalement bloqué la totalité de ces routes. En plus elles sont fermées à la circulation. Pour pouvoir rejoindre certaines cités et autres, des contournements ont été improvisés à travers  les  cités de la ville de Relizane et qui sont l’unique moyen pour pouvoir parvenir à la destination de son choix. Un dilemme pour les personnes étrangères qui ne connaissent pas la ville. De l’avis de certaines personnes, ces désagréments généralisés qui affectent la ville de Relizane se répercutent  sur la santé générale des personnes vulnérables et dont le nombre dépasse plus de 5000. Ces affections sont dues à la poussière et aux odeurs émanant des canaux d’assainissement découverts  pour des raisons de travaux qui ont pesé lourd sur ces malades, en sus de ces désagréments engendrés par des ‘’gymnastiques’’ effectuées par les milliers d’usagers de  la route pour trouver une échappatoire à leur engin y compris l’emprunt des routes sanctionnées  par les  plaques de signalements  «  interdit ». Selon les techniciens, la fin de ces travaux  n’est pas pour demain et qu’il fallait que l’entame des travaux engagés  en cours soit effectuée  par étape et par cité.           

Gana H.
Samedi 20 Juin 2015 - 17:51
Lu 174 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+