REFLEXION

RELIZANE : Le pain à 7,50 dinars n'existe plus



La crise du pain dit " du prolétaire», c'est à dire le pain à 7,50, n'existe plus pour ceux qui  répondent par le négatif au nom des boulangers constamment à la presse quand ce volet est évoqué. Non seulement cette catégorie de denrée qui a été gommée des étalages des boulangeries à travers la wilaya mais le citoyen devra se forcer la poche pour acheter le pain  dit amélioré au prix qui varie, tenez-vous bien, entre 15 dinars et 25 dinars, cette alternative lui est ouverte si jamais il ne  s'efforce pas à aller acheter le pain à 10 dinars avant 11 heures du matin car dépasser cette heure son prix comme dans la bourse, galope à la gamme  du pain amélioré  pour prétexte que le pain soutenu n'existe plus  et puisque le malheur ne vient jamais seul, le citoyen devra  accepter le prix  de pain  soi-disant  amélioré s'il veut bien manger du pain  mais aussi , comme l'avait si bien dit un vieillard  rencontré dans la chaîne, son poids a diminué il ne pèse désormais que 180 grammes sinon un peu moins. Le peu d’associations  qui existent à Relizane pour la défense du consommateur ne jouent pas pleinement leur rôle ne serait-ce que sur le plan de la qualité et le poids réglementaire, étant donné que les brigades de la DCP n'arrivent plus, semble-t-il, à maîtriser la situation qui n'a que trop duré sinon comment justifier cette généralisation de ce malaise à travers tous les points de vente dépôt ou boulangeries et même ces jeunes qui exposent dans la rue le pain  impunément ont taxé le prix à celui du pain amélioré.                    

Gana H.
Samedi 1 Août 2015 - 19:07
Lu 344 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+