REFLEXION

RELIZANE : La question des zones d’activités en débat à l’APW

Les travaux de la dernière session de l’APW de l’année 2013 écoulée ont été consacrés à l’étude d’un dossier qui a hissé la wilaya de Relizane à la première loge à l’échelle nationale en matière de zones d’activités ; on parle d’une zone d’activités dans la région de Sidi Khettab (250Km du chef-lieu de la wilaya) d’une superficie qui dépasse 5000 hectares extensibles à 25 000 hectares.



Les élus ont soulevé la problématique qui a  plongé la wilaya de Relizane dans  des turbulences où plus de cinq zones d’activités furent dilapidées purement et simplement  que ce soit à Djediouia , Oued el Djemaa, El Hmadna , Yellel  ou la grande zone de Belacel ( 20 km du chef-lieu de la wilaya ) où l’on a constaté que seuls 17 industriels ont accepté l’engagement de respecter les cahiers de charges qui ont été élaboré sur la base de ensemble de dossiers retenus qui sont de l’ordre de 145 investissements. Cet état de fait n’a pas  permis au pouvoirs publics, dit on, de recouvrer les terrains d’assiette qui ont toutes été revendues en dépit de  toutes les instructions faites  contre les récalcitrants qui ont malheureusement réussi à les revendre. Pour en revenir au sujet de la session de l’APW, nous précisons que le directeur du secteur a longuement explicité   les garanties que les pouvoirs publics ont exigées pour pouvoir  assurer la protection des terres contre toute spoliation ou détournements. La nouvelle procédure, dans ce contexte  impose des conditions entre autres ; l’investisseur ne devra plus s’emparer de la surface octroyée car il est considéré pendant 33 ans depuis l’acquisition du terrain d’assiette comme un locataire et devra honorer ses engagements, faute de quoi, il sera dépossédé. Selon le rapport soumis aux débats  par le  responsable du secteur de la PME,   des  restrictions très sévères sont appliquées par la commission de l’ANDI pour que cette zone ne soit pas un site de production des matériaux de construction comme le sable ou le parpaing ou autres  mais seulement des produits stratégiques non polluants. La wilaya de   Relizane a réussi à créer plus 37 zones d’activités à travers le territoire de la wilaya et vient en tête celle de Sidi Khettab  qui est retenue comme la plus importante au pays avec plus de 345 investisseurs dont plus de 14 entreprises étrangères  venant de la Turquie ,la France ,la Chine ,l’Espagne l’Allemagne  etc.… Les investissements sont estimés à 395.381.263.845,00 DA  et génèrent plus de 34295 emplois permanents. Le chef de l’exécutif de la wilaya, monsieur Kadi Abdelkader, a  rappelé que toutes les directions concernées sont mobilisées pour que ces investissements  entrent en phase de réalisation durant l’année 2014  et que toute idée de les bloquer sera sanctionnée par le retrait pur et simple de l’acte de location de la parcelle  qui, dit-on, varie entre deux et 25 hectares.        

Gana H.
Vendredi 3 Janvier 2014 - 17:34
Lu 55 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+