REFLEXION

RELIZANE : L’opération ‘’coup de poing’’ de la police continue



L’opération coup de poing  menée depuis plus d’un mois par les différents  services de police au niveau des  13  daïras  de  la wilaya ciblant  les récalcitrants,  aussi bien  parmi les  revendeurs des fruits et légumes sans documents  légaux ainsi que les transporteurs des charrues, des  camions  et des voitures légères qui travaillent au noir. Les dernières   nouvelles  font état de la mise en fourrière de plusieurs véhicules  et saisies  de marchandises et  charrettes, et aussi quelques brouettes  qui  gênent  la circulation au centre ville de Relizane notamment. En chiffre, on parle de la saisie de plus de 1160 kg de fruits  et 570 kg de légumes  impropres  à la consommation et  d’une quantité  importante de baguettes de pains  exposées à même le sol au niveau du souk principal de  Graba dans des conditions intolérables. On constate aussi que des  effets  vestimentaires ont été retirés  de chez  ces revendeurs qui  exposent  leurs  biens en dépit des  box  qui leur  été conçus à cet effet, au sein du nouveau  souk de l’ex SAS. Le commissaire investi  de  ces opérations  a déclaré  que  ceux qui considèrent que ces opérations sont conjoncturelles, se détrompent  car il n’est plus question  de tolérer  désormais le squat des routes et trottoirs au détriment de la circulation routière et des piétons. Il est utile de signaler que l’Etat  a déjà réservé  plus de  25 cites à travers les grandes agglomérations de la wilaya pour justement résorber le chômage. Donc  ces jeunes devront se conformer aux textes prévus par le code de commerce  et  ne pas rester  en marge de tout cela. Certaines sources précisent que le commerce illicite dans la wilaya de relizane  toutes les  activités confondues dépasse 80 % .Il est utile de préciser que seules 21000   personnes morales et physiques titulaires de registres commerces  déclarent  annuellement leurs chiffres d’affaires conformément à la loi. Il est constaté beaucoup de fraudeurs qui échappent au fisc parmi, les commerçants dont le nombre dépasse 60000. Une perte sèche de milliards de centimes au détriment de l’Etat.

Gana H.
Mercredi 3 Septembre 2014 - 17:52
Lu 102 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+