REFLEXION

RELIZANE : L’ANSEJ élargit sa structure

En attendant que son siège ne soit bâti sur l’assiette qui lui a été attribuée, l’ANSEJ vient de bénéficier provisoirement d’un nouveau siège qui n’est autre que le premier étage de l’ancien siège de la wilaya composé de plus de 22 bureaux.



Cette bâtisse qui a été  réaménagée, grâce à  un budget de l’ANSEJ estimé à quelque neuf millions de dinars, aura sans doute toute la latitude pour régler définitivement la problématique d’exigüité de ce dispositif  important dans l’ancien siège composé  de trois  bureaux et situé à la cité Diar El Ouard et qui restera comme un lieu où les jeunes promoteurs pourront déposer leurs dossiers. Il faut préciser que l’ANSEJ, selon les jeunes eux-mêmes qui ont réussi grâce à ce dispositif, ce dernier a permis d’extirper à jamais plus de 25 jeunes qui sont maintenant de grands industriels  notamment dans la production du lait à Mazouna, du miel à Oued  Rhiou et d’autres  en matière de transport ( gros bus pour les trajets à grande distance), plus de 5000 emplois permanents ont été rajoutés au marché de l’emploi alors que parmi ces travailleurs il existe ceux qui ont déposé des dossiers pour bénéficier du concours de l’Etat dans ce même cadre  particulièrement dans les domaines de l’entreprise des travaux de corps d’Etat ( 150 entreprises), l’artisanat  et les travaux d’art comme les dessinateurs de plans des bureaux d’architecture et d’autres activités de services.  Selon le directeur de l’agence de Relizane, monsieur Maamer, l’ANSEJ  se trouve actuellement dans une étape avancée après la conclusion des trois conventions avec les secteurs vitaux (centres de formation professionnelles, pêche et le centre universitaire Ahmed Zabana de Relizane). Ce dernier, maillon scientifique, a bien voulu attribuer un siège permanent à l’intérieur de sa structure ce qui permet de rapprocher le service à l’étudiant et où l’on a signalé d’emblée l’intérêt de plus de 80 étudiants notamment ceux qui ont opté pour les filières techniques ( ST. , SNV et commerce) à bénéficier de l’aide de l’ANSEJ après l’obtention de leurs diplômes d’études ce qui est en soi un grand pas vers la consécration de la raison d’être de ce dispositif. 

Gana H.
Lundi 28 Septembre 2015 - 17:57
Lu 243 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+