REFLEXION

RELIZANE : Des terrains transformés en décharges !

Au moment où les responsables, les associations et les citoyens se mobilisent pour l’environnement, des dizaines de lots de terrains à l’abandon sont devenus de véritables décharges à ciel ouvert, empoisonnant le quotidien des citoyens



Certains de ces terrains sont implantés en plein centre-ville, notamment du côté d’El  Ouafi ou la rue des 34 logements d’El Intissar. Cette situation, malheureusement cause beaucoup de tort aux riverains et au paysage urbanistique qui a tant besoin d’être soigné. C’est le cas d’un propriétaire, qui a fait à maintes reprises appel aux services concernés pour le nettoyage d’un terrain jouxtant sa maison à la cité «El Ouafi ». Mais en vain, ces doléances n’ont jamais trouvé une oreille attentive et dire qu’il y avait des serpents dans ce terrain abandonné devenu un refuge pour les délinquants ! Vu les immondices et les mauvaises herbes, un incendie s’est déclaré et le propriétaire s’est retrouvé dans l’obligation de réagir pour éviter une éventuelle catastrophe. En 2013, l’ex-wali Kadi Abdelkader, en visite dans le chef-lieu, ayant assuré qu’une démarche serait en cours pour déposséder tous les propriétaires qui ne mettraient pas des clôtures autour de ces terrains à l’abandon....malheureusement, ce ne fut qu’une promesse comme tant d’autres, dira le représentant d’une association à Relizane. Les citoyens espèrent une réaction face à cette situation qui perdure. De nombreux particuliers achètent des lots ou des villas qu’ils démolissent et attendent que les prix grimpent pour les revendre. Cela dure des années pour certains cas et les voisins sont obligés de supporter tous les désagréments, dira un autre citoyen.

Nadir
Dimanche 16 Juillet 2017 - 19:20
Lu 301 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 25-11-2017.pdf
3.92 Mo - 24/11/2017





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+