REFLEXION

REHABILITATION DE L’AEROPORT SAYADA - MOSTAGANEM : C’est officiel !

C’est parti ! L’EGSA (l’établissement de gestion des services aéroportuaires d’Oran) vient de lancer un avis d’appel d’offres national restreint pour la réalisation d’un terminal au niveau de l’aérodrome de Sayada.



Enfin ! Ce n’est plus un rêve, ni un pari, mais une réalité tangible à l’issue d’un formidable plaidoyer qui a porté ses fruits. En effet, après plusieurs mois de tergiversations, le fameux projet de réhabilitation de l’aérodrome de Sayada défendu  bec et ongles par monsieur le Wali de Mostaganem Abdelwahid Temmar dans la haute sphère du Gouvernement, prend désormais effet à la lumière d’un avis d’appel d’offres national. Avis d’appel lequel a été diffusé par le quotidien national d’information El-Moudjahid dans son édition du 13/04/2017. Selon l’annonce en question, peuvent postuler à la réalisation de ce projet, les soumissionnaires aillant réalisé des travaux de bâtiment ou d’équipement de catégorie C et disposant d’une qualification V et plus en bâtiment. La durée de préparation des offres est fixée à quinze jours à partir de la première parution de l’appel d’offres sur les quotidiens nationaux.   
L’extension de l’aérodrome mixte militaire et civil de Sayada est inhérente à des travaux sur la piste d’atterrissage pour aller à 2400m linéaire, en prenant comme référence la piste nécessaire pour un avion ATR ou Hercule C630. La réhabilitation de la piste de  l’aéroport s’étendra sur une distance de 1.160 m. Le projet qui devra contenir les travaux de réalisation d’une aérogare pour voyageurs, les travaux de piste d’atterrissage et la tour de contrôle, est estimé à 70 milliards de cts. Or, maintenant qu’a été émis un accord favorable par la centrale pour la mise en opération de l’aérogare et l’assistance de l’entreprise EGSA Es-Senia Oran (aéroport) et dont dépend l’aérogare de Mostaganem ; reste un seul obstacle : la wilaya ne peut pas financer ce projet sans l’aide de l’Etat. Ce qui est indispensable pour le démarrage du projet, étant donné sa grande importance pour le développement local ainsi que l’accompagnement des opérateurs exportateurs. Mais en attendant, l’aérodrome reste ouvert aux petits vols dont ceux de l’Association ‘’Aéroclub de Mostaganem’’ qui délivre des brevets de pilotage aux personnes désireuses s’inscrire à une formation au pilotage de petits aéronefs.

 

lies Benabdeslam
Dimanche 16 Avril 2017 - 08:00
Lu 2106 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 24-08-2017.pdf
3.58 Mo - 23/08/2017





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+