REFLEXION

REGLEMENT DES CONFLITS AU TRAVAIL : 350 travailleurs dans l'attente des indemnités



Les entreprises étrangères ne semblent point se conformer au code du travail en vigueur, elles demeurent juste motivées par les profits qu'elles tirent des marchés publics accordés en exploitant la main d'œuvre locale sans lui offrir ses droits légaux . En ce sens, l'entreprise portugaise dénommée "TEXEIRA DUARTE" dont l'unité de production de conduites géantes pour la canalisation des eaux, basée à la zone des activités industrielles de Fornaka, parait ne point répondre aux requêtes des 350 travailleurs ayant participé à la production de tubes géants pour la réalisation du fameux projet "M.A.O " consistant en l'adduction des eaux du barrage d'El Kramis vers les villes de Mostaganem, Arzew et Oran. Après avoir déposé des plaintes relatives à la non perception des indemnités légales sur le travail de nuit que les pauvres travailleurs effectuaient en équipe sans percevoir un rond et également sur le salaire unique (indemnité de la femme au foyer, ces derniers ont été orientés à saisir la justice pour trancher définitivement, mais malheureusement, ce conflit semble  ne pas avoir une fin. Aucun des travailleurs ayant esté l'entreprise concernée, n'aurait  perçu un centime malgré l'expertise effectuée et le rendement de jugement par la cour pour certains travailleurs ayant obtenu gain de cause. Les malheureux travailleurs demeurent inquiets pour leurs indemnités qu'ils attendent depuis  longtemps, surtout en face du silence de ceux qui sont censés les défendre.        

L.AMMAR
Lundi 17 Décembre 2012 - 00:00
Lu 224 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+