REFLEXION

REBRAB FAIT SON ENTREE PARMI LES MILLIARDAIRES DE FORBES AVEC 3,2 MILLIARDS DE DOLLARS : Qui est Issad Rebrab ?

Les milliardaires sont de plus en plus nombreux et de plus en plus riches. Pour la 27e édition de son classement annuel, le magazine américain Forbes a recensé 1 645 milliardaires en dollars dans le monde qui détiennent globalement une fortune de 6 400 milliards. Pour la première fois, un algérien fait son entrée par la grande porte parmi les grands milliardaires du monde avec une fortune estimée à 3,2 milliards de dollars. Qui est Issad Rebrab ?



Né à Taguemount-Azouz (wilaya de Tizi-Ouzou), en Kabylie, issu d'une famille modeste, Issad Rebrab a suivi des études à l’école normale d'enseignement professionnel. Selon le récit qu'il fait lui-même de sa vie, il a enseigné la comptabilité et le droit commercial, mais a rapidement abandonné ce créneau. En 1968, il crée son cabinet d'expert-comptable. « Un client m'a alors proposé de prendre des parts dans sa société de construction métallurgique », se rappelle-t-il. L'aventure ne fait que commencer. « J'ai pris des risques calculés. Au pire, je savais que je pourrais toujours retourner dans l'enseignement », avoue Issad Rebrab.  Toujours est-il qu'en 1995, Issad Rebrab était devenu un industriel important dans le monde de la métallurgie. Survient alors « un sabotage terroriste sur trois de nos plus grandes entités. Cela nous a coûté environ 1,1 milliard de dinars », raconte Rebrab. Se sentant menacé, il quitte l'Algérie pour la France pour quelques mois. Ce n'est qu'après son retour au pays natal qu'il créé Cevital, en 1998. Il garde de son séjour français un intérêt dans la charcuterie, à travers une participation dans Delice Mondial. «Son prochain défi, crée un méga complexe logistique   industriel et énergétique, dénommé Cap-2015, dans une vaste zone industrielle à l'est d'Alger   dans lequel cet industriel compte injecter 20 milliards de dollars. Doté d’un hub portuaire situé à Cap Djinet (à 60 kilomètres d’Alger), d’un pôle industriel comprenant plusieurs activités (pétrochimie, sidérurgie, construction navale et automobile) et d’une ville nouvelle pouvant abriter 250 000 habitants, le projet ambitionne de créer cent mille emplois directs et un million d’emplois indirects. Il est aussi : le représentant exclusif en Algérie de Samsung Electronics via sa filiale Samha,  le représentant exclusif du loueur de voitures Europcar, via sa filiale Cevicar, dont il a confié la gestion à son fils Omar Rebrab.  Isaad Rebrab possède le journal "privé" Liberté, et il est président de Hyundai Motors Algérie, dont il vient de confier la gestion aussi à son fils Omar.  Le groupe Cevital vient d'ouvrir trois usines, l'une spécialisée dans la fabrication de verre plat, la seconde nommée CEVICO et spécialisée dans la construction et la troisième dans l'électroménager située à Sétif et construite en partenariat avec Samsung.  Rappelons qu’il a déjà acheté, en mai 2013, le fabricant français de fenêtres PVC Oxxo, et il compte racheter aussi «  FagorBrandt ». Aujourd’hui à la tête d’un patrimoine évalué à 3,2 milliards de dollars, l’investisseur algérien figure parmi les  plus  grands milliardaires du monde. C’est, ainsi, qu’Issad Rebrab, par son travail et sa persévérance de l’excellence et le fruit de son labeur gagné, a enfin honoré l’Algérie par sa fortune qui défie les fortunes des milliardaires du monde. Cependant, cette fortune  ne pourra pas contribuer au développement de son pays : l’Algérie.

Riad
Mardi 4 Mars 2014 - 18:12
Lu 1476 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+