REFLEXION

REBONDISSEMENT DANS L’AFFAIRE DE L’APC D’AIN NOUISSY : Le maire et son ex-adjoint, placés sous contrôle judiciaire

Le juge d’instruction près le tribunal de Sidi Ali, vient de placer sous contrôle judiciaire le maire d’Ain Nouissy et son ex-adjoint .Les deux élus sont poursuivis par la justice dans deux affaires distinctes, la première pour dilapidation et la deuxième pour faux et usage de faux.



REBONDISSEMENT DANS L’AFFAIRE DE L’APC D’AIN NOUISSY : Le maire et son ex-adjoint, placés sous contrôle judiciaire
Ainsi après plusieurs tergiversations, la nouvelle est tombée telle une trainée de poudre, le juge d’instruction près tribunal de Sidi Ali, vient de placer sous contrôle judiciaire le maire d’Ain Nouissy et son ex-adjoint. L’affaire a connu plusieurs rebondissements du fait qu’elle a trainé plusieurs mois avant d’atterrir au niveau de la juridiction de Sidi-Ali. Ce n’est pas uniquement la commune qui a pris un sévère coup, mais c’est le vieux parti (FLN), qui a été sérieusement secoué par cette affaire. En effet, les trois membres qui composaient l’exécutif communal d’Ain-Nouissy, d’obédience FLN, sont poursuivis par la justice dans deux affaires distinctes, la première pour dilapidation et la deuxième pour faux et usage de faux. Les faits de l’affaire concernant la dilapidation des deniers publics, remontent à plusieurs mois, où l’ex-premier vice-président en l’occurrence M.L, était poursuivi pour le chef d’inculpation de dilapidation. Après deux inspections administratives effectuées par les services compétents de la wilaya, et suite aux conclusions de l’inspection générale, l’ancien chef de l’exécutif de la wilaya, a ordonné à ce que le dossier soit transmis à la justice. C’est ainsi que pas moins de 26 personnes entre employés, élus, fournisseurs et autres prestataires de services, ont défilé dans les bureaux de la police judiciaire de la sûreté de wilaya de Mostaganem pour y être entendus, avant que le dossier ne soit remis au parquet près le tribunal de grande instance de Mostaganem. Respectant les procédures judiciaires d’usage, le parquet général a transféré le dossier au tribunal d’Ain-Tedles pour instruire l’affaire. Néanmoins, toute la procédure avait été annulée pour des raisons juridiques, qui a vu l’affaire remise ainsi au tribunal de Mostaganem. Toutefois, après les conclusions de l’instruction, le dossier a encore été transféré au tribunal de Sidi-Ali, cette fois. C’est ainsi, que les deux membres de l’exécutif communal, ont été convoqués lundi dernier, la veille de l’Aid-El-Adha pour y être entendus, par le magistrat instructeur auprès de cette instance judiciaire. Selon les informations recueillies auprès de sources proches du dossier, le maire et son adjoint ont été tous deux placés sous contrôle judiciaire et seront réentendus, selon la même source le 24 du mois courant. Entre temps, ce sont les employés, les fournisseurs et les prestataires de services cités comme témoins clés dans l’affaire, qui défileront devant le juge d’instruction dans la journée du 22 ou du 23 novembre. Cette affaire a défrayé la chronique locale et a mis à mal toute l’administration locale, y compris le parti politique dont relèvent les protagonistes. Rappelons que la deuxième affaire concerne un autre élu qui se trouve aujourd’hui placé sous mandat de dépôt. Celle-ci n’a rien à voir avec celle traitée par le tribunal de Sidi-Ali. Aujourd’hui, ce sont les trois membres de la liste majoritaire du FLN, qui sont dans le collimateur de la justice. Par ailleurs, l’administration de tutelle devrait intervenir, croit-on savoir, dans les heures qui viennent pour examiner la situation qui prévaut dans la commune dans le but bien entendu de sauvegarder l’intérêt public.

Hocine
Mercredi 17 Novembre 2010 - 22:01
Lu 635 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+