REFLEXION

RASSEMBLEMENT DEVANT LA GRANDE POSTE : Les non-voyants… voient rouge !

La protesta citoyenne tend décidément à redevenir le sport national qu’elle était il y a quelques années. Les non-voyants, viennent en l’occurrence, nous confirmer cette propension des algériens à sortir dans la rue pour espérer se faire entendre.



RASSEMBLEMENT DEVANT LA GRANDE POSTE : Les non-voyants… voient rouge !
Cette catégorie sociale que la nature n’a pas gâté a décidé de sortir demain dans la rue pour crier et dénoncer leur condition. Les yeux fermés certes, mais les non voyants savent bien où aller. Après les étudiants, les cheminôts, les médecins, les vétérinaires, les chômeurs, les enseignants, les gardes communaux, les contractuels de l’armée et les paramédicaux, ce sont maintenant les non voyants qui voient rouge.Organisés au sein d’un collectif «indépendants et autonomes», les non-voyants qui craignent sans doute une accusation de récupération, ont observé un Sit-in mardi à 10h sur la placette en face de la Grande Poste à Alger. Dans un communiqué rendu public hier, un groupe représentant cette catégorie sociale et professionnelle, souligne que cette action de protestation s’inscrit dans le cadre des revendications socio-professionnelles.Ainsi, les non-voyants réclament des pouvoirs publics l’octroi d’une pension «compensatrice» de handicap quel que soit la condition sociale de la personne aveugle. Ces laissés pour comptes de la république demandent eux aussi que soient appliqués les textes juridiques régissant leur «statut». Il est notamment question de la gratuité des transports public (routier et ferroviaire) et les textes prévoyant des réductions sur le transport aérien et maritime.Le collectif des non-voyants revendique également la révision de la loi cadre relative à l’insertion et la promotion des personnes handicapée pour qu’elle soit «compatible avec l’esprit de la convention internationale concernant les droits des personnes handicapées». Les non voyants protestataires tiennent à souligner que l’Algérie a ratifié cette convention «qui prime sur les lois locales conformément à la constitution».Les non-voyants appellent, par ailleurs, les pouvoirs publics à élaborer une politique globale de protection sociale «en collaboration avec les experts» au profit des cette couche. Tout un programme dans un pays qui prétend être un modèle de protection sociale !

Ismain
Mercredi 9 Mars 2011 - 10:31
Lu 552 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 10-12-2016.pdf
3.37 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+