REFLEXION

RAMADAN : Le jeûne des enfants et le rôle des parents

La pratique et l’esprit du jeûne devraient être enracinés chez les enfants, pour qu’il devienne naturel et aisé pour eux, une fois parvenus à l’âge adulte.



RAMADAN : Le jeûne des enfants et le rôle des parents
Le mois du Ramadan est une période de grande joie, de réunions sociales et de dévotion. Tout comme nous prenons soin de notre côté spirituel et social pendant ce mois spécial, il est également important de réserver une partie du temps, à nos enfants. Ils ne doivent pas être négligés et délaissés comme de simples spectateurs des événements qui ont lieu, mais doivent plutôt être des parties prenantes actives et importantes dans tout ce qui a lieu et ainsi pouvoir profiter de cette période bénie. Tout comme il est du devoir des parents musulmans d’enseigner à leurs enfants comment effectuer la prière, ils doivent également éduquer leurs enfants en leur expliquant l’importance, les règles du jeûne et la bonne conduite à adopter pendant le Ramadan. Ceci fait partie de l’éducation globale que les enfants doivent acquérir dès leur plus jeune âge. Le jeûne est l’un des principaux piliers de l’Islam, et il est, par conséquent, une des fondations sur lesquelles reposent toutes les autres connaissances. C’est la raison pour laquelle, la pratique et l’esprit du jeûne devraient être enracinés chez les enfants pour qu’il devienne naturel et aisé pour eux, une fois parvenus à l’âge adulte.

2 scénarios très distincts concernant des enfants pendant le Ramadan
  Au lieu de faire une liste de suggestions, il peut s’avérer utile de montrer vous deux scénarios très distincts concernant des enfants pendant le Ramadan et de vous lasser le soin de choisir lequel des deux  préféreriez-vous  pour vos enfants et pour vous-même.
Mustafa,
Mustafa est un jeune garçon musulman de 11 ans, qui aime jouer, comme n’importe quel autre enfant. Pendant le Ramadan, il aime passer du temps en compagnie de ses cousins, amis et voisins. Il aime plus spécialement pouvoir veiller plus longtemps que d’habitude, pour apprécier la veillée avec les invités et savourer avec eux les différents mets. Il a hâte que la célébration de l’Aïd arrive, à cause des nombreux cadeaux et  aussi parce que c’est un merveilleux moment! Malheureusement, Mustafa ne s’intéresse pas trop à ce ‘truc de jeûne’ comme il se plaît à l’appeler. Il sent que c’est trop difficile pour lui, et que cela pourrait affecter ses études.
Nombreux sont ses amis qui ne jeûnent pas, il ne pense donc pas que cela soit nécessaire pour lui non plus. Il y a même des adultes, chez lui, qui ne jeûnent pas. Son oncle est le seul membre de la famille qui va à la mosquée pour participer aux Tarawihs, mais Mustafa refuse de l’accompagner, sous prétexte qu’il y a trop de monde. Ses parents ne l’ont jamais encouragé à jeûner ou à participer à cette prière spéciale. Ils ne veulent pas que ce soit une épreuve pénible pour leurs enfants. Ils lisent un peu le Coran, mais cela n’est pas partie intégrante de leur quotidien. Ils se concentrent sur le côté « divertissant » du Ramadan, plutôt que sur le côté spirituel.
Lorsque Mustafa atteindra la puberté, il est fort probable qu’il ne jeûnera pas le mois de Ramadan, comme l’exige la croyance Islamique. Il passera à côté de cette occasion spéciale de bâtir une relation solide avec Allah, son Créateur. On ne peut outrepasser la beauté et la sérénité du Ramadan, même pas par ‘le plaisir’ dont Mustafa jouit tellement. Ce qui est encore plus triste, c’est que cela place aussi bien Mustafa que ses parents dans une position précaire, car Allah, Exalté soit-Il,  les jugera pour les choix qu’ils auront faits.
 
Ahmad
Ahmad est tout aussi excité à propos du Ramadan que l’est Mustafa, mais pour des raisons différentes. Certes, il aime les joies et festivités de ce mois, mais le côté spirituel est bien plus important pour lui. Ahmad jeûne depuis qu’il a cinq ans. Il a commencé par des demi-journées, et vers l’âge de sept ans, il s’est mis à jeûner des jours entiers. Maintenant, il a 12 ans, et il continue à jeûner le mois entier. Il se rend également à la mosquée chaque soir, en compagnie de son père, pour accomplir les prières de Tarawih.
Après avoir effectué les Tarawihs, il passe quelque temps avec ses amis à la mosquée. Il est enthousiaste au sujet de la compétition du Coran, que la mosquée organise cette année, et étudie avec assiduité la sourate Yacine, pour la compétition. Son rêve est de remporter le premier prix pour que ses parents soient fiers de lui. Ahmad n’a aucune difficulté à jeûner ou d’accomplir les prières pendant le Ramadan. Ses parents lui enseignent depuis son jeune âge l’importance de la prière et du jeûne, et ils ont toujours donné le bon exemple.
Plus important, ils lui enseignent les devoirs qu’il a envers Allah, Exalté soit-Il, son Créateur, et les récompenses qui attendent ceux qui accomplissent ces obligations. Ahmad aime Allah, Exalté soit-Il, et désire fortement être proche de Lui. Le mois du jeûne lui offre une occasion spéciale pour renforcer ce lien. La douceur de la foi qu’il connaît pendant cette période est une expérience qu’il voudrait vivre durant toute l’année. Il est très probable qu’Ahmad persévèrera dans sa foi et sapratique, une fois adulte, et In Chaa Allah, il obtiendra sa récompense le moment venu de la part d’Allah, dans l‘au-delà. Ses parents ont le plaisir de voir leur fils devenir un serviteur obéissant d’Allah, et In Chaa Allah, ils recevront également la récompense divine.
Lequel des deux scénarios souhaitez-vous pour votre propre enfant ?
Il est important de se rappeler que le chemin vers le Paradis peut être difficile, mais qu’à la fin de ce chemin, l’on trouve d’innombrables trésors inimaginables. Allah, Exalté soit-Il, nous guidera sur cette voie, et la facilitera pour nous. En tant que parents, il est de notre devoir de montrer à nos enfants comment suivre ce chemin ; et le mois sacré de Ramadan est une période unique et spéciale, pour faire justement cela. Nous nous devons d’être de bons modèles pour nos enfants et de les encourager à assumer leurs responsabilités envers Allah, Exalté soit-Il. Nous devons faire leurs éloges lorsqu’ils réussissent quelque chose, et leur rappeler qu’il faut rechercher à satisfaire Allah, Exalté soit-Il. Nous avons besoin de mettre l’accent sur le fait que l’évocation et la crainte d’Allah, sont plus magnifiques que tous les plaisirs matériels.Le Ramadan est un don d’Allah, qui nous permet de réaliser tous ces desseins et nous devons donc profiter de cette opportunité bénie. Cela enseignera à nos enfants, tout comme les parents d’Ahmad l’ont fait, l’importance de l’humilité, l’engagement,  et qu’il faut œuvrer pour atteindre notre but ultime, le Paradis.Si nous échouons à enseigner à nos enfants ces leçons inestimables, à travers nos actions et instructions, alors quel autre important message pouvons-nous leur transmettre!?

Réflexion
Lundi 15 Juillet 2013 - 12:14
Lu 381 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+