REFLEXION

RAHOUIA-TIARET : L’image du FLN ternis sur la toile

Le procureur de la République près le tribunal de Tiaret a ordonné l’ouverture d’une enquête suite à une plainte déposée par les candidats FLN aux élections communales de novembre dernier.



En effet, les militants du vieux parti se sont aperçus que leurs adversaires, qu’on soupçonne être des activistes islamistes se sont permis d’illustrer leurs têtes par celles d’ânes sur internet non sans susciter une vive réprobation et une grande controverse. Se sentant ainsi humiliés, les militants de la Kasma FLN de Rahouia voudraient voir les autorités judiciaires sévir à de tels actes répréhensibles. Selon les premiers éléments de l’enquête, la police est derrière de sérieux indices pouvant la mener vers ces activités sur facebook. Deux des mis en cause ont été déjà entendus et des traces de leurs échanges, comportant des injures décelées. Même l’actuel P/APC issu de la coalition de l’Algérie verte serait impliqué puisque lui aussi interpellé. Les mis en cause, même en effaçant les traces de leurs écritures sur la toile n’ont pu échapper nous dit-on des griffes de la police scientifique qui est arrivée à déceler le terminal qui a servi de base à cette opération et en exclusivité « Réflexion » et « El Watan »  détiennent des documents prouvant ces assertions. Nous y reviendrons. 

Abdelkader Berrebiha
Dimanche 30 Décembre 2012 - 00:00
Lu 283 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-11-2016_1.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+