REFLEXION

RABAT VEUT OUVRIR UNE NOUVELLE PAGE AVEC ALGER : Le roi du Maroc a besoin de l’Algérie

Après le passage de la « tempête sociale » qui a frappé le Maroc durant les mois derniers et continue à montrer ses menaces. Le Roi du Maroc après réflexion, s’est tourné politiquement vers l’Union du Maghreb Arabe (UMA), pour se rapprocher de l’Algérie et ouvrir une nouvelle page positive dans les relations bilatérales.



RABAT VEUT OUVRIR UNE NOUVELLE PAGE AVEC ALGER : Le roi du Maroc a besoin de l’Algérie
L’Algérie, n’a pas attendu, quant elle a dépêché son Ministre de l’agriculture pour signer plusieurs contrats de coopération mutuel et déclare souvent qu’elle ne voit aucun obstacle qui l’empêchait d’y agir dans l’intérêt des peuples Maghrébins et souhaite toujours la réalisation de ce fameux marché commun inscrit à l’ordre du jour depuis la rencontre du sommet de Zeralda. Les pays de l’UMA, sont condamnés à consolider leurs relations bilatérales et garantir leur sécurité alimentaire, afin de sortir de la sphère-piège, de demeurer dépendants de l’occident. Le roi du Maroc, sachant que l’Algérie est un pays incontournable, un pays frère avant tout, les obstacles politiques devront être surmontés et le terrain d’entente n’a jamais fait défaut. Dans son message de félicitation à l’occasion du 5 juillet, adressé au Président Bouteflika, Mohamed VI, a employé toute la modération, sinon une invitation à la relance économique entre les deux pays, qui sont potentiellement garant de la survie de l’UMA. La continuation de la fermeture de la frontière, n’est qu’une option prise à la hâte, par le défunt roi Hassan II en 1994, alors qu’il avait ordonné l’expulsion des visiteurs algériens qui se trouvaient au Maroc et l’imposition du visa. Le roi, lui-même n’ignorait pas que l’instauration de visa n’a servi à rien, puisque des centaines de citoyens des deux pays traversaient cette frontière terrestre chaque mois et sans aucun document de voyage. Dans le plus grand des cas de contrôle, les Makhazni et gardes frontières, se sont fait remplir les poches par le Bakchich des traversés.

Ibn Khaldoun
Lundi 18 Juillet 2011 - 09:07
Lu 2138 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+