REFLEXION

Qui servira la population et qui s’en serve ???

LA SCENE POLITIQUE S’EMBALLE A TISSEMSILT

Finalement aucun candidat indépendant à Tissemsilt ne sera de la course pour les prochaines élections du 10 mai prochain et le nombre final s’est enfin arrêté à (39) listes dont les noms ont été tous divulgués sur les sites électroniques, et à la première lecture de ces listes, on peut constater que relativement c’est du déjà vu, on prend les mêmes et on recommence... !



Qui servira la population et qui s’en serve ???
La seule exception est venue peut- être de ces deux partis qui sont représentés par des femmes comme têtes de listes mais malheureusement sans la moindre expérience politique et de ce jeune de (26) ans qui a « osé » et s’est présenté à la tête d’un nouveau parti, mais en dehors de cela, les cinq sièges tant convoités pourront sourire dans cette scène politique pas très ordinaire et très emballée aux plus saugrenus, des « inconnus » avec une popularité très limitée mais aussi un président d’une APC, huit élus de l’APW sont de la partie, chacun en tête de liste pour un parti politique et deux députés qui cumulent chacun deux et un mandat. L’annonce des composantes des listes électorales dans la wilaya de Tissemsilt élaborées par les instances centrales des partis a provoqué des supputations doublées de commentaires les plus dénigrants à l’encontre des potentiels « députables » et déjà un vent de colère règne parmi la population, une déception quasi-totale au regard de la majorité des noms portés sur les listes, c’est la montagne qui a accouché d’une souris diront certains, la question qui reste posée est  de savoir si c’est le bon choix de représentativité de la wilaya de Tissemsilt à proposer pour le prochain quinquennat ? Qui servira cette population et qui s’en serve pour arriver à la députation ? C’est aussi, la question que se sont posée les habitants de la wilaya en découvrant les compositions des listes électorales, dans une grande majorité, il est fait état de «marginalisation», de «passe-droit» voire «d’indus militants». La situation est telle qu’un vent de mécontentement et de colère a déjà soufflé sur toutes les régions de la wilaya. Enfin, il est à signaler que cette dernière compte plus de (166) milles électeurs dont (34126) à Tissemsilt, (20870) à Teniet-Elhad, (12333) à Khemisti, (12271) à Lardjem et (11179) à Bordj-Bounaama, le reste des électeurs est partagé sur les trois autres daïras qui sont Bordj-El-Emir, Lazharia et Ammari…….

A.Ould El Hadri
Dimanche 1 Avril 2012 - 11:46
Lu 302 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager


1.Posté par sandra le 01/04/2012 21:57
on n'a pas encore dit : ' bismi ellah ' et déjà les conflits commencent !!!!!!! mon dieu ; je vois que ce genre de malentendu parrait dès le début décevant.
en tout cas que celui qui veut vraiment du bien pour l'algérie et les algériens gagne ces élections et gagne avant tout la confiance de la population et celui qui ne veut que ses intérêts personnels que dieu le détruise avant qu'il ne fasse un pas en avant

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+