REFLEXION

Qui arrêtera la campagne du ministre candidat ?

AMAR GHOUL PROPOSE 10 BEAUX IPAD POUR ATTIRER LES ELECTEURS

Amar Ghoul ,le ministre des travaux publics, candidat et tête de liste de "Alliance verte" dans la circonspection d’Alger propose 10 beaux Ipad pour attirer les électeurs. Pour ce faire, le ministre s’est offert des panneaux publicitaires dans la presse écrite et électronique. A quelle fin ? Lancer un concours national à destination de "tous les Algériens" Le thème : une affiche aux allures ampoulées portant sur "l’amour de l’Algérie".



Qui arrêtera la campagne du ministre candidat ?
Le ministre algérien des Travaux publics, Amar Ghoul, a décidé d’innover dans sa campagne électorale. Les voix des électeurs contre 10 tablettes Ipad rapporte DNA. Depuis vendredi 27 avril, le candidat Amar Ghoul, 51 ans, ministre des Travaux publics et grand chef de projet de l’autoroute Est-Ouest dont la réalisation fait l’objet d’une instruction judiciaire pour corruption présumée, a acheté des bannières publicitaires dans la presse écrite et électronique pour lancer un concours national à destination de « tous les Algériens ».Objet du concours : La confection d’une affiche dont le thème porte sur « L’amour de l’Algérie ».La date limite de participation est fixée au 4 mai, soit 6 jours avant la tenue des élections législatives du jeudi 10 mai. Les 10 finalistes gagneront des tablettes Ipad, flambantes neuves. Sur cette bannière, outre l’énoncé du concours, on peut voir l’affiche du ministre-candidat, sur fond vert, la main sur le cœur. Au candidat Ghoul, La publicité renvoie vers le profil Facebook d’Amar Ghoul sur lequel il fait sa campagne électorale. L’annonce du concours figure également sur le site officiel du candidat. Amar Ghoul et son équipe n’ont pas expliqué pour quel usage seront destinées ces affiches, mais on devine bien que l’essentiel n’est pas dans le contenu. L’objectif est d’allécher les citoyens avec des Ipad et faire carton plein des électeurs. Le ministre a-t-il le droit de faire campagne par le biais d’une publicité dans la presse ? Cette réclame est un concours et ne fait pas directement mention de son statut de candidat aux législatives. Il n’empêche que celle-ci tombe sur le coup de l’article 193 de la loi portant sur le régime électoral. Celui-ci stipule que « l’utilisation d’un procédé publicitaire commercial à des fins de propagande durant la période électorale est interdite

Riad
Dimanche 29 Avril 2012 - 11:09
Lu 638 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 07-12-2016.pdf
3.31 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+