REFLEXION

Qui a remarqué la faute ?



Moul Firma, avant-hier,en lisant le journal de Mostaganem « Réflexion » a découvert une faute de conjugaison sur la Une. En effet, il fallait lire : «  Bouteflika rompt le silence ». Très agacé par cette faute survenue sur la Une d’un journal qui lui est cher, Moul Firma a vite contacté le rédacteur en chef pour lui faire la remarque. Ce dernier a informé Moul Firma que le journaliste qui assurait la permanence ce jour là, a été pris d’un malaise et n’a pu se concentrer sur le travail qui lui a été confié par la rédaction. Moul Firma dira au rédacteur en chef qu’il espère que personne d’autre n’a remarqué l’erreur et qu’il faudra faire plus attention la prochaine fois.

Réflexion
Mardi 26 Février 2013 - 10:22
Lu 288 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+