REFLEXION

Question de bon sens



Question de bon sens
Djamel Ould Abbès le ministre de la santé qui semble fort bien connaitre son sujet ne donne aussi l’air d’être le premier à vouloir entamer de larges et profondes réformes, et d’aller jusqu’au bout de celles ci, il a ainsi osé attaquer la toute puissante mafia du médicament. Les lobbies financiers y afférents sont tellement puissants et riche qu’aucun ministre avant lui n’avait réussi à les toucher ni a les inquiéter. Des conflits sociaux ordonnés par cette mafia sous les arguments les plus fallacieux qui soient se profilent ainsi à l’horizon afin de tenter de bloquer ces réformes. Ould Abbès contraiment à un Benbouzid qui ne retient jamais les leçons, ce qui l’oblige à redoubler éternellement au poste de ministre qu’il occupe a invité tous les acteurs du médicament y compris les syndicats, pour un débat à cœur ouvert sale temps pour la mafia…Ould Abbès sembler en effet trouver le bon... Remède.

. .
Lundi 25 Octobre 2010 - 00:01
Lu 306 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+