REFLEXION

Que cache la récente tchaâbina ?



Il est de coutume qu’à  l’approche du mois de Ramadhan, la société algérienne saute sur l’occasion pour faire ce qu’on appelle la tchaâbina, sorte de grand ménage qui se fait pendant le mois lunaire de chaâbane.  Cette habitude s’est étendue au fil des années à plusieurs secteurs de la vie du peuple, jusqu’à sortir dans les rues, avec des « programmes de nettoyage de plages et places publiques », sous l’œil vigilant des P/APC des communes concernées. Et quand un changement touche des hauts postes dans des institutions publiques, la presse s’empresse à qualifier cela de « tchaâbina » et cherche souvent des ‘’raisons’’ à une logique de gestion des affaires de la Nation qui échappe parfois à l’analyse de certains observateurs de la scène politique nationale. Tout le monde semble maîtriser le temps et répartir les tâches à la maison. Rien n’est changé malgré les quelques jours qui nous séparent de Ramadhan. D’autres familles surtout les personnes âgées préfèrent garder les traditions de « Tchaâbina » après le ménage de la maison, les femmes de grande famille se réunissent durant la dernière semaine d’avant ramadhan pour fêter « la tchaâbina ». Cette tradition peut se décliner sous plusieurs thème (politique, sociale, économique et administratif) tout dépend du génie des uns et des autres et à l’effort mis de l’ouvrage. Si dans certaines régions l’on prépare le berkoukes avec de la viande, des fèves et du pois-chiche pour faire « El-Fel » et on accueille le mois de ramadhan avec les madihs de notre prophète, dans font leurs cartons et s’en vont pour une destination inconnue.

AS Mohsen
Lundi 25 Mai 2015 - 20:16
Lu 145 fois
CHRONIQUE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+