REFLEXION

Quand un algérien intervient en faveur des juifs



Selon Echourouk, des factures et des documents impliquant, le Laboratoire de l’Habitat et de la Construction du Centre (L.H.C.C), révèlent les dépassements enregistrés en attribuant des marchés qui coutent des milliards en faveur des partenaires français d’origine juive au détriment des partenaires algériens. Ces documents démontrent que le Président directeur-général du L.H.C.C a annulé le contrat le liant avec un partenaire algérien pour la dotation dudit laboratoire d’équipements et de matériels utilisés dans les études géophysiques en faveur des partenaires français d’origine juive. Dans une correspondance de novembre 2008, le Pdg dudit laboratoire a annoncé au partenaire algérien spécialisé dans l’importation de matériels et d’équipement industriels le gel du contrat qui lie les uns aux autres sous prétexte que ces équipements importés du partenaire français étaient défectueux et incompatibles avec les normes techniques du laboratoire. Tandis que ce même Pdg a vite signé un contrat avec le même partenaire français qui exportait le même produit au partenaire algérien, dont le contrat avec le L.H.C.C a été rompu.

Réflexion
Dimanche 31 Mars 2013 - 10:53
Lu 428 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+