REFLEXION

Quand les cheikhs deviennent une arme de destruction massive

Chez les Wahhabites, on coupe les mains aux voleurs, on lapide les femmes adultères, mais on innocente les pédophiles incestueux et les assassins de leurs propres filles. On ne dit rien de mal sur ces « bons» fondamentalistes : ils contrôlent le un cinquième des réserves
mondiales de pétrole conventionnel, ce qui leur permet, à eux seuls, d'influencer les prix du baril. De plus, ils répondent, dans le jargon de la diplomatie américaine, à la définition de : pays arabe modéré, je traduis, non hostile à l’état sioniste !



Avec ces deux atouts considérables, les Wahhabites peuvent tout acheter, y compris l'hypocrisie des Occidentaux, grands donneurs de leçons en droit de l'homme et pourfendeurs de l’Islam et des Musulmans à des fins de cuisine interne ; comme si la menace islamiste ne pouvait être combattue que dans la pure mauvaise foi, c'est-à- dire dans les marges, comme au Mali, ou en aval, auprès de leurs propres communautés musulmanes, à coup d’amalgames simplistes et de stigmatisations électoralistes. Mais la vraie menace est ailleurs, beaucoup le savent, certains préfèrent botter en touche, en s’attaquant à quelques proies faciles pour la bonne conscience, d’autres se taisent carrément pour ne pas gêner les hypocrites orientations en politique étrangère de leurs Etats. C’est aussi ça le réalisme politique : des logiques peut-être efficientes à court terme, mais qui risquent à long terme d’hypothéquer l’avenir de notre civilisation. Les américains ont fait la chasse systématique aux communistes, jusqu'à l'obsession avec le maccarthysme qu'ils soient marxistes, léninistes, trotskistes, staliniens, maoïstes. Ils ont lutté avec le même acharnement contre le communisme qu'il soit cubain, vietnamien, chinois, ou celui des pays de l'est ... Car ils savaient que ce qui les fonde, c'est la doctrine de Hegel et la pensée révolutionnaire de Marx qui s'en inspira! Or depuis la chute du mur de Berlin qui a signé la fin du communisme et la fin de la guerre froide qui l'accompagna à la suite de la dislocation de l'URSS, il semble que les américains ont choisi le wahhabisme pour remplir le vide laissé par le communisme! Qui à son tour a fait des millions de morts depuis sa "réactivation" par les américains en Afghanistan, au Pakistan, jusqu'en Syrie en passant par la Libye et bien d'autres pays africains comme l'Algérie, l'Egypte, le Soudan, la Somalie, le Niger, le Mali ..., où ce cancer s'est implanté, faisant des musulmans ses premières victimes! Si les américains ont combattu avec autant d'énergie le communisme, c'est parce qu'il est la négation de ce qui fonde leur nation, puisqu'il prône l'inexistence de Dieu, interdit les religions et s'est déclaré pour ennemi le capitalisme! Avant eux, les anglais ont instrumentalisé le wahhabisme dans l'empire ottoman pour accélérer sa chute. Ce qu'ils ont parfaitement réussi, voyant dans les adeptes de cette obédience obscurantistes, plutôt des alliés!  Les américains n'ont fait que reprendre à leur compte cette stratégie de domination des peuples  arabes  par le biais d'un système politico religieux qui a fait ses preuves, parce qu'il prône le capitalisme sauvage mais surtout il rejoint leur vision messianique du monde: ce n'est pas par hasard que les évangélistes extrémistes rejoignent les sionistes, tous deux s'appuyant sur  le wahhabisme qui sert parfaitement leur vision du monde selon  les écritures saintes.  Puisque le wahhabisme non seulement encourage la pratique du capitalisme sauvage, mais il a un autre avantage qui n'a pas échappé aux américains: l'individu n'est pas au centre de la préoccupation de ce système politico-religieux, puisqu'il est noyé dans la masse dite la Oumma, dominée par le chef à la fois spirituel et temporel! Donc point de liberté pour les individus ni de démocratie. Ce qui facilite bien les affaires, le commerce ... et le reste ! Autrement qui peut croire que les américains se soient laissés duper par toutes les chapelles islamistes pour les classer de "modérées" à "extrémistes" ... alors que ce qui les fonde toutes, c'est le wahhabisme.  Pourquoi s'obstinent-ils à soutenir les frères musulmans et ce contre la volonté manifeste des peuples qui n'en veulent pas? Pourquoi font-ils semblant de croire que les "frères" prônent un islamisme modéré compatible avec la démocratie? Pourtant leur passage au pouvoir que ce soit en Egypte ou en Tunisie a suffit pour révéler leur triste vérité de parti totalitaire fasciste, sans foi ni loi, intéressé uniquement par l'argent! Faut-il rappeler que même Khomeiny, qui a instauré l'islamisme au pouvoir en Iran, avait pour livre de chevet, le livre de Sayid Qotb, "le penseur révolutionnaire" des "Frères musulmans", qui a codifié le wahhabisme "politique" pour en faire un système politico-religieux astucieux pour prendre le pouvoir et le conserver? A moins qu'ils jouent de la confusion générale, utilisée par les islamistes eux-mêmes, pour brouiller les pistes; multipliant les chapelles et les partis: "Frères musulmans", "Salafistes", "Al Qaïda", "Ansar Chariaa", "Bokoharam" ... trouvant leur intérêt dans le wahhabisme comme système parfait pour dominer le monde dit "arabo-musulman" pour faire échec au "printemps arabe" et empêcher les peuples d'accéder à la démocratie; à fin de contrôler son or noir grâce à leurs protégés pétro monarques et leurs mercenaires "islamistes"! D'où leur soutien aux "jihadistes-terroristes" de tous poils, et aux frères musulmans en particulier, les mieux organisés "politiquement"! Il faut rappeler que les américains ont formé et soutenu Ben Laden; et depuis, ils soutiennent tous les jihadistes de tout poil, car un bon jihadiste pour eux, est celui qui sert leurs intérêts. Alors pourquoi toute cette comédie de prétendre défendre le droit des peuples à la démocratie et aux droits de l'homme? La guerre en Irak avait pour but déclaré, l'instauration de la démocratie en ce pays. Qui par effet de contagion se transmettra aux pays de la région. Qui par effet dominos, fera chuter les dictateurs! Et comme par hasard, les pays de la région sont tous des pétromonarchies sous contrôle américain et dont les pétro monarques sont leurs protégés depuis leur indépendance de l'empire colonial anglais. Curieux que les américains veulent de la démocratie dans une république et qu'ils aient toujours fermé les yeux sur les exactions des régimes monarchiques absolues et totalitaires, où les droits de l'homme sont bafoués! Quelle hypocrisie. Avec pour résultat: un Irak tombé sous l'hégémonie de l'Iran ... ennemi des Etas unis  depuis l'arrivée des islamistes au pouvoir! Leur cynisme est affligeant, puisque le paradis qu'ils promettent aux arabes est pavé de bonnes intentions: LIBERTÉ, DÉMOCRATIE, DROIT DE L'HOMME! Beaux principes, devenus tartes à la crème, totalement vidés de leur sens, mais prétextes pour toutes leurs "interventions militaires"! Avec le wahhabisme, tout est bon pour les américains; puisque Hillary Clinton affirmait devant le congress que les arabes ont fait du bon travail, parlant des pétro monarques évidemment ! Ils fournissent la chair à canon et financent les guerres qu'ils déclenchent avec le feu vert de l'oncle Sam. Que peuvent espérer de mieux les américains: pas de pertes humaines ni de budget de guerre pour contrôler l'or noir "arabe", sinon réduit au strict minimum. Tout est bénéfice pour eux. Il leur suffisait de jouer des ambitions des uns et des autres, parmi les adeptes du wahhabisme : les Ibn Saoud et leur frère ennemi l'émir du Qatar se rêvant Calife du monde dit "arabo musulman"; et leurs concurrents "Les frères musulmans", soutenus par l'émir du Qatar, se rêvant calife à la place du calife ... auxquels les Ibn Saoud font la guerre de peur pour leur trône. Puisque à la faveur de la guerre froide, le wahhabisme sera "réactivé" par les américains pour d'autres raisons que celles de ses adeptes qui rêvent de réaliser leur vieille lubie: la reconstitution du Grand Califat de l'âge d'or Omeyade, englobant les pays musulmans et bien au-delà. Comme elle sera l'occasion pour les Ibn Saoud de donner des gages aux religieux wahhabites pour respecter le deal passé entre leur tribu et celle d'Ibn el Wahhab pour diffuser le wahhabisme dans le monde. Ainsi après l'invasion de l'Afghanistan par l'URSS, les américains n'ont rien trouvé de mieux que de jouer la carte des "religieux" pour bouter les russes "mécréants" hors de ce pays. Ce qu'ils feront avec succès avec l'aide des saoudiens qui trouveront là une opportunité pour occuper les religieux wahhabites hors du royaume, où leur revendications incessantes commencent à exaspérer le monarque. Une opportunité pour les Ibn Saoud et leur frère ennemi, l'émir du Qatar, pour diffuser le wahhabisme par le financement des guerres de "libération" des peuples, des écoles coraniques et des universités religieuses à travers le monde entier. Mais aussi par le financement de plusieurs chaînes de TV religieuses et par la formation de "cheikh" et autres prédicateurs, aussi bien en Orient qu'en Occident; sans parler du financement des mosquées partout dans le monde. Dans un marché de dupes, les pétro monarques ont compris que l'Occident a besoin de leurs pétrodollars pour renflouer son économie pour tout acheter ... jusqu'à ses responsables politiques ! Pour cela il suffit de passer de grosses commandes d'armes, d'avions ... pour permettre à l'industrie occidentale de ne pas sombrer ! Armes, soit dit en passant, qui ne leur servent en rien dans leur pays; puisqu'ils se méfient de leur propre armée, préférant confier leur sécurité aux américains ... mais qu'ils destinent à leurs mercenaires "jihadistes" dans les guerres "saintes" qu'ils déclenchent dans le monde "musulman": Irak, Syrie, Libye...! En contrepartie, les pétro monarques exportent ce qu'ils maîtrisent le mieux: le wahhabisme. Ils financent les écoles coraniques, les centres cultuels et "culturels"; et fournissent les cheikhs pour les animer; à charge pour les américains de former aux techniques de guerre, les talibans sortis de ces écoles; et les armer pour le "Jihad" contre les "kouffar" (mécréants), ... ceux qu'ils désigneront à la vengeance des pétro monarques, comme ennemi des américains ! Ainsi les deux pétro monarques vont profiter du printemps arabe  pour essayer d'avorter des révolutions dont ils craignent la contagion mais aussi pour se bousculer dans leur course à l'hégémonie sur ces républiques! L'émir du Qatar soutient le frère musulman Ghannouchi comme il a soutenu Morsi et ses "Frères" en Egypte; pendant que son rival Ibn Saoud tente de créer des partis encore plus radicaux et plus extrémistes pour essayer de rattraper son retard sur l'émir du Qatar ... Car à tort ou à raison, l'installation de la démocratie dans ces pays, signera pour eux le début de la fin des monarchies arabes! Un jeu de dupe qui n'échappe pas aux ennemis des Etas unis,  Russie, Iran, Chine ... pour dénoncer les bédouins d'Arabie et contrer l'offensive américaine sur les régions pétrolifères. Mais dont les Occidentaux découvrent à leurs dépens les dégâts du wahhabisme, cancer du siècle instrumentalisé par leurs dirigeants, qui leur revient comme un boomerang! Devant cette guerre des religions qui ne dit pas son nom, avec un wahhabisme devenu arme de guerre entre les mains des américains, il ne reste aux peuples que de résister au wahhabisme et ceux qui l'instrumentalisent que ce soit les occidentaux ou les islamistes, traîtres à leurs pays ; pour ne compter que sur eux-mêmes car dans la realpolitik des dirigeants  du monde, il n'y a que les intérêts qui priment : chacun pour soi! Le reste et les belles idées du siècle des Lumières, ne sont que pour les berner.    
La planète terre d'aujourd'hui se coiffe d'une nouvelle race d'hommes instruits,...... avertis et maîtrisant les technologies les plus avancées (ordinateurs…) mais n'admettent, n'apprécient, n'apprennent, ne conçoivent, ne connaissent, ne décodent, ne découvrent, ne pénètrent, ne saisissent, ne savent, plus rien aux âmes et aux humains, oubliant même ce que ces mots avancés ont pu jadis désigner un quelconque  sens de la vie humaine.   Pour aller droit au but, un personnage ou plus précisément un cheikh érudit islamique, Basé à côté de la base américaine au Qatar il est nommé Yousuf al-Qaradawi. Ce religieux jouissait d'un grand respect dans le monde islamique. Soudain, une goutte de pétrole sort de sa narine ,je n' oserai point et jamais pris au sérieux une attitude d'un cheikh qui représente pour nous des valeurs allant de la sagesse au bon sens ,du calme à la tranquillité ,de la connaissance au savoir, de l' expérience à la science, de l' honnêteté à la vérité et la vertu, de l' humanisme à la maturité, de la mesure à la modération, de la prudence à la prévoyance ,de la paix à la raison, de la réserve à la retenue et la discrétion, de la politique à la pondération. Cette signification de ces quelques mots qui confectionnent le label social de Cheikh, c'est tout un symbole, malheureusement le docteur d’état en  ablution est devenu un simple petit outil au service des monarques du pétrole. Il avait prescrit une fatwa pour qu'un Kadhafi soit et doit être tué,  est- ce que ça vient de lui ou bien de ces vassaux monarques par  proxy  du grand maitre «oncle Sam» ? Cet homme nommé Cheikh EL- QARDAOUI n'avait, n'a et n'aurait jamais eu l'audace, le courage ou le cran de décréter une telle fatwa, à propos d'un dirigeant sioniste et terroriste, (Charon-WW. Bush –Blair- Tzipi Livni….). Ses maîtres du pétrole ne consentiraient évidemment pas une telle action.  La véracité n'a jamais figuré au nombre des vertus politiques, et le mensonge a toujours été considéré comme un moyen parfaitement justifié dans les affaires politiques.   Les vents du changement soufflaient au début du printemps tunisien ,suivit de l'Egypte, ces deux pays dont leurs destinés étaient avant sous l'emprise des USA et des sionistes ,un Moubarak et un Benali ; deux super-pions de première classe dans l' échiquier(stratégie) américain .Ce vent( printemps arabe) spontané a actionné ses éoliennes artificielles( OTAN) américaines pour mieux les canaliser selon leurs propres besoins( objectifs) , et cela a commencé par la tempête éolienne qui s'est abattue sur la Libye , la suite de l'histoire vous la connaissez mieux que quiconque. Le chaos règne totalement en Libye où «l'intervention militaire» de l'OTAN si cher à ce sinistre Qardaoui a provoqué plus de 50 Milles morts libyens et n'oublions pas également les Millions de morts en Irak ou ailleurs toujours à cause de ces fameuses «interventions militaires» et je me suffis sans commentaire : «La sédition est pire que le meurtre». En tous cas, ce qui ce passe en Libye ou en Syrie. Mais, à l'instar des dirigeants du Golfe, Qardaoui avait bien justifié la répression des manifestants à Bahreïn, sous prétexte que leur révolte était «confessionnelle».…Les masques sont bien tombés et on sait pour qui roulent ces Oulémas puants le pétrole et pétant le gaz, l'Arabie saoudite, le Qatar...ces larbins roulent pour l'axe impérialo- sioniste.  La honte de ces Oulémas ! qui n'oseraient jamais critiquer les USA ou les Israéliens, même les Emirs du Qatar, les Ibn Saoud, et de Bahreïn, car ils ont vraiment peur (servitude) de ces injustes, corrompus, larbins et s'en foutent éperdument de la crainte. Ses fatwas sont préparés par Mr. Cheikh- Oncle- Sam , et ne sachant rien de ce qui se passe en Syrie il avance des calomnies sur la base de ce que la CNN arabe lui ordonne : - Il a appelé les pays arabes à intervenir par tout moyen pour mettre un terme au massacre de civils( alors que plus que la moitié sont des policiers et militaires) en Syrie , et pour les Syriens, il serait bon de demander l'intervention des Nations Unies. La guerre médiatique fabriquée par le cheikh Oncle Sam et véhiculée par la CNN arabe ne retrace que des mensonges du matin au soir sans avoir cette sensibilité de recherche de la vérité(les truquages mensongers sont bien retracés par la chaine TV Syrienne et par les personnalités qui se sont déplacées en Syrie). - Il a appelé les pays arabes à prendre comme modèle la forme du gouvernement turc(retour à l'ère des Ottomans), en disant que le modèle était capable de propulser les islamistes en avant ,et de gouverner pacifiquement et docilement sous l'emprise des sionistes et des occidentaux. -Il a prédit un changement dans la politique étrangère dans la région allant dans le sens du poil US, et a souligné que les pays occidentaux ont à réfléchir à la façon de traiter avec l'Islam, oubliant qu'Israël ne doit son existence qu'à sa puissance militaire. –Il nous explique, que ceux qui sont impliqués dans l'éveil, et sont régies par islamistes seraient extrêmement sages et dociles dans leurs rapports avec les USA, l'Occident et même avec Israël, mais les Frères musulmans accepteront bien la soumission occidentale mais pas l'oppression.  La Syrie, malgré toutes les pressions exercées sur elle, résiste calmement et sagement et ce n'est pas avec la CNN arabe qu'on fait de la révolution, le régime est bien solide, son armée tient bon malgré le chantage, la corruption et les intimidations… le régime sait où mettre ses pieds, et la majorité du peuple soutient bien son président. La vérité se trouve en Syrie, et les trois piliers Armée+ Peuple+Régime= force de la Syrie.   Et pour finir, Le Bon Dieu demanda à Moise d'aller chez Pharaon (mécréant-dictateur-assassin…) de lui parlait avec onctuosité, suavité, délicatesse… alors que dirai-je pour El-BOUTI, il n'a pas mieux pour rappeler les Sunnites afin d'invoquer le sens moral: «Le Prophète demanda un jour: «Qui est donc le plus fort parmi vous ?». - Les compagnons répondirent : «Celui qui terrasse son ennemi.» et le Prophète de répondre : «Non, le plus fort est celui qui maîtrise sa colère. » et  pour ceux qui craignent le Bon Dieu il a été révélé dans le Coran: «Encouragez-vous mutuellement à la piété et à la crainte révérencielle de Dieu .Ne vous encouragez-pas mutuellement au crime et à la haine craignez-Dieu .Dieu est terrible en son châtiment».Sourate V «EL-MAIDA» N'est-ce pas Monsieur EL-QARDAOUI. que: «LES Bédouins sont les plus violents en fait d'incrédulité et d'hypocrisie et les plus enclins à méconnaitre les lois contenues dans le livre que Dieu sait et il est juste»  Le mufti de l’OTAN, l’imam de l’entité sioniste, le pseudo cheikh Youcef Al Qaradawi s’est confiné dans un silence absolu, un silence complice, depuis les attaques génocidaires d’Israël contre le camp de la mort qu’est devenue Gaza. Toute honte bue, ce servile pantin n’a pas osé émettre une fatwa condamnant à mort Benjamin Netanyahu, rendant son assassinat légitime, à l’instar de ses fatwas condamnant à mort Bachar Al Assad et Mouamar kadhafi. L’autre prédicateur, le saoudien Mohamed Al Arifi, celui là qui a émis des fatwas appelant tous les désœuvrés du monde à aller faire le jihad en Syrie, et qui a lancé la fameuse fatwa prônant le jihad du nikah (jihad sexuel), n’a toujours pas vu les anges combattre l’armée israélienne comme il les avait vus combattre l’armée syrienne… Les monarchies du Golfe, ces larbins et ces valets des États-Unis et d’Israël, n’ont toujours pas fait le moindre geste pour armer la résistance palestinienne alors qu’ils s’étaient précipités pour armer massivement les terroristes en Syrie… Depuis le début des bombardements israéliens sur Gaza, la Ligue arabe, cette organisation de traitres, n’a pas demandé et ne demandera jamais l’expulsion des ambassadeurs israéliens comme elle l’a fait pour les ambassadeurs syriens qui ont été déclarés persona non grata dans les minutes qui avaient suivi l’ordre venu de Washington. L’Arabie Saoudite, la Turquie, le Koweit, le Qatar, les Emirats… n’ont toujours pas organisé de collecte de fonds en faveur du peuple palestinien à l’instar de toutes les collectes organisées « en faveur du peuple syrien ». L’Emir du Qatar n’a toujours pas demandé l’envoi de « forces armées arabes » à Gaza comme il le réclamait pour la Syrie…Les États-Unis, la France, la Grande Bretagne et leur bras armé l’OTAN, n’ont toujours pas décidé d’intervenir militairement à Gaza pour protéger les populations civiles comme ils l’avaient fait « pour protéger les populations civiles » en Libye. La France de François Hollande n’envisage pas de bombarder Tel Aviv pour venir en aide au peuple palestinien écrasé par les missiles, l’artillerie lourde et les bombes comme il le demandait avec grande insistance pour la Syrie. Les pays du Golfe, les USA, l’Allemagne, la Grande Bretagne, la France… n’envisagent toujours pas la tenue d’une « conférence des amis du peuple palestinien », à l’image des nombreuses conférences des « amis du peuple syrien ». Les jihadistes n’iront pas faire le jihad en Palestine parce qu’Allah ne leur a pas ordonné. La Syrie s’enlise depuis trois ans dans une crise aggravée par les fatwas de guerre des muftis salafistes et wahhabites en Arabie, au Koweït, au Qatar et dans certains autres pays de la région. Reste à savoir pour quelle raison ces muftis restent les bras croisés devant la nouvelle offensive du régime sioniste contre la bande de Gaza. L’Histoire est le meilleur juge ! Il faut un peu de patience. Le temps passe et les doutes se transforment en convictions. Le temps passe et ceux qui font des promesses creuses, seront connus du monde entier. Cela arrivera tôt ou tard. L’Histoire est également le meilleur juge pour évaluer l’honnêteté des politiciens, des détenteurs de pouvoir et des prédicateurs takfiris. Ceux-ci ne cessent de parler de la dignité perdue des musulmans et tentent de faire croire qu’ils voudraient défendre la religion. Ils vont de ville en ville pour collecter des aides populaires destinées aux guerriers en Syrie et en Irak et ils justifient le terrorisme dans le cadre du terme sacré du « Jihad ». Le conflit, en cours ces jours-ci, entre la Résistance et les Sionistes, à Gaza, met en épreuve, une fois de plus, l’honnêteté des prédicateurs takfiris, dont le vrai visage avait été déjà connu de tout le monde. Maintenant, la population mondiale est en mesure de mettre en parallèle ce qui s’est passé en Irak et en Syrie avec ce qui se passe ces jours-ci à Gaza. Elle peut bien constater le bilan des muftis takfiris. Personne n’a oublié comment Saleh Al-Hidan, mufti saoudien, a annoncé interdite, pendant la guerre de huit jours de Gaza, l’organisation de la manifestation en soutien à Gaza et la condamnation d’Israël. En plus, Abdelaziz Ale Cheikh, un autre mufti, a déclaré que le boycott des marchandises américaines et israéliennes était interdit et cela pour que les intérêts de l’Occident ne soient nullement touchés. Les enfants sans défense de la bande de Gaza sont massacrés alors que Mohammed Al-Arifi et Adnan Al-Arour restent silencieux. Ces deux personnes ont ordonné « le Jihad pour le mariage » en soutien aux terroristes en Syrie et vont de pays en pays pour collecter des aides destinées aux terroristes tandis qu’elles s’abstiennent de condamner les atrocités commises par le régime sioniste. La plus grande chose qu’un mufti takfiri peut faire envers le massacre des Palestiniens est qu’il appelle les gens à prier pour eux ! Un mufti saoudien qui avait qualifié la guerre en Syrie de jihad sublime, vient de rendre public un communiqué sur les réseaux sociaux arabophones. Ce communiqué appelle les musulmans à prier pour les habitants de Gaza victimes de la barbarie du régime sioniste. Voici la seule chose qu’un mufti takfiri sait faire envers les crimes d’Israël !« Notre priorité n’est pas de faire la guerre contre Israël mais de tuer les chiites », ont annoncé les takfiris de Daach. Selon un site web israélien, le groupe takfiri Daach a annoncé qu’il ne combattrait pas Israël ni les Juifs car le Coran ne l’avait pas ordonné. Réagissant aux critiques, Nadal Nassiri, porte-parole de Daach, a déclaré : « La meilleure réponse se trouve dans le Coran. Là où Dieu parle des ennemis proches, autrement dit les hypocrites. Il dit que les hypocrites sont plus dangereux que les mécréants ». Il arrive enfin à cette conclusion que les chiites sont hypocrites et que les sionistes sont mécréants. Alors, il faut combattre les chiites et non pas les sionistes !. Daach et leurs sponsors takfiris n’ont jamais porté la moindre atteinte au régime sioniste mais ils ne cessent de faire plonger la région dans le chaos et d’insister sur la partition des pays musulmans. La tragédie en cours à Gaza suscite la colère de tout épris de la liberté ayant de la conscience, les personnes comme Roger Waters, chanteur du rock américain et d’autres journalistes, sportifs et scientifiques qui ont durci le ton contre les crimes du régime sioniste contre la bande de Gaza. En revanche, les oulémas wahhabites et takfiris restent toujours silencieux et considèrent le terrorisme en Syrie et en Irak comme le plus grand jihad.   

Med Toufik Hamiani
Mercredi 13 Août 2014 - 18:11
Lu 1866 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+