REFLEXION

Quand l’Algérie réunit les frères ennemis tunisiens !

Comme à l’accoutumée, la fête nationale du déclenchement de la Révolution (1er novembre 1954) est un moment privilégié de retrouvailles et de célébration pour les Algériens et leurs amis du monde entier. Mais le fait inédit dans cette commémoration de 2015 est que l’Algérie, via son Ambassadeur, à Tunis a réuni comme par hasard tous les frères ennemis tunisiens. La réception s’est transformée en grand-messe des hommes politiques tunisiens. Et autour de la même table, ils se sont retrouvés; l’actuel chef du gouvernement, et les ex-chefs du gouvernement et aussi les frères ennemis de Nidaa Tounes.



En effet, selon le site tunisien ‘’espace manager’’, la réception officielle donnée à cette occasion a donc eu lieu lundi soir à l’Ambassade d’Algérie à Tunis en présence de centaines d’invités qui ont répondu présents à l’invitation de l'Ambassadeur d'Algérie à Tunis, Abdelkader Hajjar. Des membres du gouvernement, dont le Premier ministre Habib Essid, le ministre des Affaires étrangères Taïeb Baccouche, le ministre des Finances Slim Chaker, le ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle, Zied Laâdhari, le Président de l’Assemblée des Représentants du Peuple Mohamed Ennaceur, les ex-chefs du gouvernement Ali Laârayedh et Mehdi Jomâa, le chef du cabinet du Président Ridha Belhaj sont venus féliciter nos frères algériens à l’occasion de cette fête nationale.  Et ils n’étaient pas les seuls, puisque cette réception s’est transformée en grand-messe des hommes politiques tunisiens. En effet, tous nos hommes politiques, ou presque, ont répondu présents à l’invitation de l'Ambassadeur d'Algérie à Tunis. Quelle que soit leur couleur politique, ils sont venus en nombre pour fêter avec nos Frères algériens le 61ème anniversaire du début de la révolution et les présents ont pu croiser de nombreuses figures dont nous citons Rached Gannouchi, Hamma Hamami, Mustapha Ben Jaâfar, Ameur Lâarayedh, Mehdi Ben Gharbia, Iyed Dahmani, Ahmed Seddik, Mongi Hamdi, Elyess Fakfakh, Khelil Zaouia, Lotfi Zitoun, Mohamed Hechmi Hamdi, Mehrzia Laabidi, Imed Daïmi, Mohamed Bennour, Wahid Dhiab….. Même les différents clans des frères ennemis de Nidaa Tounes étaient présents côte à côte, puisque outre Mohamed Ennaceur et Ridha Belhaj, de nombreuses figures de ce parti étaient présentes à l’instar de Mohsen Marzouk, Mondher Bel Haj Ali, Bochra Belhaj Hmida,Khémais Ksila, Nabil Karoui, ainsi que de nombreux ex-ministres de l’ancien régime dont nous citons particulièrement Hédi Baccouche, Abdelwaheb Abdallah et Kamel Haj Sassi.

 

Riad
Mardi 3 Novembre 2015 - 17:03
Lu 310 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-11-2016_1.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+