REFLEXION

Qu’est qui fait courir Soltani ?

Voila que le MSP s'égosille contre le système, alors qu’il a fait partie de la bande des trois de la coalition, c’est à ne rien comprendre. Mais, quand on étudie le MSP et son Chef de près, on découvre qu'il s'agit d'un trompe-l’œil voir une hypocrisie indécente, pour se demander ce qui fait courir Soltani si ce n’est le pouvoir à tout prix.



Il ne faut pas oublier que depuis les  années 1990, même du vivant de Cheikh Nahnah, il a cherché à se faire accepter par le système et ce par tous les moyens. Homme politique sans principe, il avait accepté d’entrer dans le gouvernement, qu’il critique maintenant, voila qu’il  s’attaque à ses anciens alliés du RND et du FLN après 8 années dans la coalition et comme dit l’Adage Algérien : « Yakoul El Ghala oue Seb El Mella » . Ce dimanche,  il avait donné une conférence de presse à Alger, pour justifier son retrait de l’alliance et selon lui  il s’est retiré car celle-ci était gelée depuis des années, alors qu’elle devait  évoluer en un partenariat politique mais cela  ne s’est pas concrétisé toujours selon lui, cependant la question est simple, pourquoi ne pas avoir démissionné à ce moment là et avoir attendu tout ce temps, croyant que le citoyen est dupe, insultant ainsi  son intelligence. Il est clair aujourd’hui , que le patron du MSP, voulait jouer sur les deux tableaux, mais n’ayant put atteindre son objectif,  il devait trouver une excuse pour se retirer en catimini , invoquant à qui voulait l’entendre le manque d'alternance au poste de Premier ministre, et le sous entendu employé est des plus éloquents, à savoir briguer le poste d’Ouyahia, qu’il rêvait d’occuper, malheureusement celui-ci  lui a échappé. Ce cher Soltani, qui vient de mordre la main qui l’a si bien nourri pendant 8 ans, veut nous faire croire qu’il a fait partie du gouvernement, parce que l’intérêt du pays était au dessus de ses convictions, c’est gros comme poisson vous ne croyez pas. Pourquoi M. Soltani a-t-il attendu 8 ans pour se retirer et à six mois des législatives, alors que quatre ministres MSP sont toujours dans le gouvernement d’Ouyahia, tout cela est illogique et met en lumière les tergiversations de ce cher Soltani, qui se prend pour le messie qui va sauver l’Algérie, Le confrère du journal liberté a trouvé la formule qui lui sied, lorsqu’il a titré son article « il mange avec les loups et pleure avec les brebis ». Ce cher Soltani , a toujours agit en toute opacité et aujourd’hui l’on sait qu’il a en tête d'inavouables desseins pour le peuple, ce qui n’a rien d’étonnant du fait que monsieur Soltani brigue le pouvoir en se retournant contre ses alliés d’hier, en voulant se faire passer pour un démocrate, mais au hasard d'indiscrétions, ont sait que le but recherché c’est rallier la mouvance islamiste du FIS, comme tous les autres partis, en jouant aujourd’hui sur la fibre nationaliste. Dans les dîners, les débats ou les cercles privés de réflexion monsieur Soltani joue  l’innocence et a mis en place une  stratégie bien orchestrée et ce n’est que la partie émergée de l'iceberg. Nul besoin de dire que ce cher Aboudjerra Soltani cherche a créé un nouvel embryon avec  la mouvance obscurantiste  du FIS qui a été à l’origine de la décennie noire, et qui a endeuillée le Pays,  s’adonnant à un jeu dangereux, faisant croire au respect de la liberté. Pour le découvrir enfin sous son nouveau visage,  avide  et ambitieux, employant tous les  subterfuges pour se hisser au sommet de la pyramide, et plus pire il n’y en a pas, sa dangerosité est telle que les langues se délient, à la faveur des discours enflammés. On aimerait dire, qu'il s'agit d'une attitude qui prête à confusion et que cela n’a rien de rassurant, car MSP égale FIS et vice versa et l’on est choqué par l'attitude outrancière de ce parvenu à la politique, pour deviner qu' il est dangereux du fait qu’il est prés à  ouvrir ses bras aux extrémistes de tous bords au risque de  mettre le pays à feu et à sang, car pour lui l’essentiel arriver au pouvoir quel que soit les moyens employés, mais selon les observateurs il se trompe lourdement sur ce peuple qui sait ce qu’il lui reste à faire.

C.Djamel
Jeudi 12 Janvier 2012 - 14:16
Lu 371 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 10-12-2016.pdf
3.37 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+