REFLEXION

Qatar, porte parole de BHL

SON MINISTRE DES AE MENACE L’ALGERIE D’UN PRINTEMPS ARABE

L’actuel ministre des affaires étrangères du Qatar, le pays jumeau d’Israël, n’a pas rougi devant son homologue Medelci, le représentant du pays du million et demi de martyrs. L’Algérie qui a eu son premier printemps arabe en 1988 et son deuxième en 1990 durant lequel elle a payé une lourde facture de sang de plus de 200 000 victimes, je dirais sans honte que le prince Jassim avec un sourire sioniste n’a pas mâché ses mots en déclarant: «Arrêtez de défendre la Syrie parce que votre tour viendra». Est-ce une menace ou est-il l’instrument de BHL ?



Qatar, porte parole de BHL
La décision de suspendre la Syrie de la Ligue arabe, qui doit entrer en vigueur mercredi, n’est pas passée comme une lettre à la poste. Durant la réunion des ministres des Affaires étrangères des pays arabes, une vive altération a eu lieu entre le ministre des Affaires étrangères algériens, Mourad Medelci et son homologue qatari, Hamad bin Jassim al-Thani. Ce dernier n’a pas hésité, selon des médias arabes, a menacé le Chef de la diplomatie algérienne lors des débats sur le cas syrien. Selon ces sources, M. Medelci aurait demandé au conclave de ministres arabes de «traiter le sujet syrien avec plus de sagesse et de revoir la décision de suspendre la Syrie de la Ligue arabe au risque de se retrouver dans une situation compliquée». Le ministre des Affaires étrangères qatari l’interpella en plein discours pour le menacer : «Arrêtez de défendre la Syrie parce que votre tour viendra et peut-être que vous aurez besoin de nous». A la délibération, le ministre qatari a aussi levé la séance sans même donner le temps au ministre Medelci d’exprimer son point de vue alors que ce dernier s’apprêtait à prendre la parole. Damas a réclamé la tenue d’un sommet extraordinaire des chefs d’Etat de la Ligue arabe, afin de débattre des troubles en cours en Syrie, a rapporté dimanche la télévision nationale syrienne, au lendemain de la suspension de la Syrie par l’organisation pour sa répression violente des manifestations.

Riad
Mardi 15 Novembre 2011 - 09:38
Lu 1084 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+