REFLEXION

QUE SE PASSE-T-IL A LA MATERNITE DE LALLA KHEIRA : 3 à 4 bébés décèdent chaque jour

Quelle malédiction a frappé la maternité de Lalla Kheira ? Si ce n’est pas l'inévitable fin écrite par Allah pour chacun d’entre nous, on pourrait accuser les services de la maternité de mauvaise prise en charge des parturientes et de leurs nouveaux nés ,sinon comment peut-on expliquer, le décès de pas moins de 200 nouveaux nés en l’espace de deux mois et les registres de l’état civil en font foi ..!



QUE SE PASSE-T-IL A LA MATERNITE DE LALLA KHEIRA :  3 à 4 bébés décèdent chaque jour
Selon les chiffres obtenus du service de l’état civil de l’APC de Mostaganem, il  ne se passe pas un jour sans que  l’on ne déplore  pas moins de trois à quatre décès de nouveaux nés quotidiennement. Ce qui nous pousse à se poser des questions sur la cause de ces décès qui sont au-dessus de la normale. En effet, les  services qui prennent en charge les malades notamment au niveau des maternités sont surchargés ce qui reflète  une réalité que personne ne peut nier à Mostaganem. La maternité de Lalla Kheira, à elle seule, subit  une charge énorme qui se traduit par un nombre considérable de malades engendrant une difficile prise en charge en raison de l’afflux considérable des femmes enceintes au moment de l’accouchement qui viennent  des quatre coins des communes et même parfois  des wilayas limitrophes. D’après certaines sources à l’intérieur de l’établissement, il existe un manque flagrant de personnel médical et paramédical, ce qui pousse certaines filles recrutées dans le cadre du pré-emploi, à faire le travail des infirmières pour porter secours à des malades qui sont arrivées au terme de leurs grossesses et que personne ne prend en charge. Une situation qualifiée d’inhumaine et irréfléchie par certains citoyens pointant un doigt accusateur en direction des responsables de cette structure. Rappelons que ce problème s’est déjà posé,  maintes fois, mais hélas la situation perdure et l’inaction des responsables concernés persiste. Les registres de l’état civil démontrent que pour la période allant de juillet jusqu’au  28 septembre 2013  pas moins de 200 nouveaux nés  dont la plupart sont des morts nés. Beaucoup de citoyens estiment que les services compétents doivent prendre en charge cette situation pour remédier à cet état de fait. La presse a tiré la sonnette d’alarme depuis longtemps sur les désagréments enregistrés  dans cette maternité de Lalla Kheira  qui semble aujourd’hui en difficulté et qui a besoin  de personnel qualifié dans  le domaine de la gynécologie et renforcer les effectifs pour le bien-être des malades et pour leur apporter assistance. Voulant en savoir plus sur cette situation, nous avons essayé de contacter le directeur de l’établissement mais c’est son intérim monsieur Feddag  qui nous a reçus. Ce dernier a refusé de nous donner de plus amples informations sur le sujet sus traité. Par ailleurs, nous avons appris que le directeur de la clinique de Lalla Kheira est congé maladie et que la clinique est gérée par intérim.  

Tayeb Bey Aek
Mardi 1 Octobre 2013 - 00:05
Lu 1388 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+