REFLEXION

QUATRE CAMIONS A ECHELLE ACHETES EN 2013 EN PANNE : La grande arnaque de l’APC de Mostaganem !

Arnaque du fournisseur ou complicité des dirigeants de l’APC de Mostaganem, des camions neufs immatriculés en 2013 sont en panne depuis quelques jours, accroupissent dans le parc de la commune sans qu’une enquête ne soit ouverte pour déterminer les dessous de l’achat de ce matériel.



Photos à l’appui, quatre camions à échelle spécialisés dans les travaux d’électricité, de marque ‘’ISUZI’’, achetés en mois de février 2013 par la commune de Mostaganem, sont tombés en panne quelques mois après. L’un des quatre camions en panne se trouve actuellement à Oran pour travaux de réparation, et les trois autres sont toujours en panne, stationnés dans un coin isolé dans le parc de la commune pour les cacher des regards des autorités et des curieux. Mais le journal Réflexion, curieux comme il l’a toujours été, a pu photographier, les trois camions, dans une position de stationnement l’un derrière l’autre  dans un état catastrophique comme le montre la photo. En effet, l’absence de ces camions sur le terrain a été remarquée par la population de la commune, où plusieurs ruelles se trouvent dans l’obscurité et où des poteaux électriques sont à l’abandon.  Or, il n’est pas un secret pour quiconque des élus de l’APC, -qui disent qu’ils en ont marre de  la politique de ‘’gestion celée’’ qu’opte le président de l’APC-, que l’achat des ces camions n’a été du goût de personne et plusieurs membres de l’assemblée ne partagent pas la décision du maire de contracter  un marché avec un intermédiaire sans passer par la maison mère. Revenant aux faits de cette nouvelle affaire scandaleuse : En 2013, l’APC a lancé un avis d’appel d’offres restreint pour l’achat de 4 camions à échelle, 2.5 tonnes nacelle en date du 21/01/2013 sous le N° 02/2013,  le 29/07/2013 . La commission des marchés a attribué le marché à un certain « DJAMEL  SPA » dont le siège se trouve à la route de Meftah, Oued Smar (Alger), pour une somme globale  de 19 999 972.00 DA soit près de deux milliards. Une petite recherche, nous a révélé, que ce concessionnaire, est un agent agrée ‘’MAZDA’, et il n’a rien à avoir avec la marque ‘’ISUZI’’, sauf s’il a joué le rôle d’intermédiaire dans cette transaction. Résultat : les quatre camions neufs achetés en 2013 tombent en panne, quelques mois après. Le caché dans cette affaire est que l’APC de Mostaganem avait contracté des achats avec la société mère SPA ELSECOM, le fournisseur officiel des camions ISUZU, alors comment elle eut recours à un autre intermédiaire quand il s’agit de l’achat des quatre camions !? En effet, après le lot N°1 « Acquisition de quatre camions 2.5 tonnes nacelle », la commune de Mostaganem a commandé un  Lot 03 « Acquisition d'un bus scolaire 50 places », consultation en date du 28/05/2013 sous le N°31/2013  pour une somme de 1,2 milliards de cts. Enfin, les scandales de la commune de Mostaganem, ne semblent pas près de s'arrêter, beaucoup d’autres vont éclater à la lumière du jour ; c’est ce que nous ont confié certains élus qui disent qu’ils ne vont pas tarder à demander une commission ‘’ad hoc’’ composée d’élus pour mettre à nu toute la gestion de la commune.

Riad
Mardi 29 Avril 2014 - 18:10
Lu 1112 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+