REFLEXION

QUARTIERS DE MOSTAGANEM : Des ruelles ancestrales d'un autre temps



Les citoyens de Tigditt, l'antique quartier, le plus populaire de toute la ville, dénoncent le manque flagrant de la réhabilitation des ruelles de la vieille cité, qui sombrent dans un état de délabrement avancé,  des plus lamentables. Certaines ruelles ont fini par se "dénuder" totalement et devenir presque impraticables pour les piétons et les véhicules .D'autres présentent tant d'anomalies, les ayant transformées en de véritables pistes et sentiers de douars où les nids de poules et les crevasses se les partagent d'un bout à l'autre. Les rues les plus dégradées demeurent celles qui desservent  la zaouia El Alawiya et sa mosquée, les fidèles qui se rendent à la mosquée ont toutes les peines du monde à emprunter ces chemins de l’âge de pierre, où il est si difficile de se déplacer sans risquer de chuter surtout pendant la nuit. Cette situation de dégradation continue des ruelles, a poussé les conducteurs de taxis à boycotter ces lieux, et  ainsi, les personnes âgées sont  pénalisées par cette mesure, les privant de tout moyen de transport. Les citoyens sollicitent l'intervention de l'A.P.C et de la direction des travaux publics, pour la réhabilitation de ces ruelles qui n'ont pas été aménagées depuis très longtemps, selon la déclaration d'un vieux Hadj, M.B.M, guettant vainement la venue d'un taxi pour se rendre en ville  pour ses conventions personnelles.                          

L.Ammar
Vendredi 10 Janvier 2014 - 16:17
Lu 151 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+