REFLEXION

QUARTIER PLATEAU : 19 familles vivent dans la peur d’un effondrement



QUARTIER PLATEAU : 19 familles vivent dans la peur d’un effondrement
Malgré la tragédie qui a frappé doublement l’immeuble N° 9 de la rue Benhaddou Mohamed dans le quartier du Plateau, les autorités ne semblent pas prendre la mesure du drame et éviter que cela ne se reproduise plus. Rappelons qu’une fillette de 10 ans et une vieille femme ont trouvé la mort suite à des effondrements partiels. Cette fillette n’est pas la seule victime que comptabilise ce quartier, puisqu’une vielle femme a trouvé la mort quelque temps après, suite à l’effondrement du plancher de sa maison alors qu’une autre petite fille a eu plus de chance. Fait curieux aussi, des années après l’accident qui a couté la vie à la fillette, de 1O ans et à la vielle femme, rien n’a été entrepris Le seul geste des pouvoirs publics pour se racheter a été de reloger la famille de la petite fillette tombée des escaliers, pour éviter le scandale. Problème récurent que celui du logement et de l’habitat précaire, un casse-tête, pour le citoyen d’un côté et les pouvoirs publics de l’autre, d’où le retard de plusieurs années accumulées qui ont engendré une crise pour ce qui est de ce secteur. Dans ce contexte le citoyen se trouve acculé, malgré lui, et confronté à une situation très particulière et complexe par le caractère dégradant de l’environnement, à l’exemple du quartier « Plateau » Ce quartier qui date de l’ère coloniale, a été délaissé depuis l’indépendance du pays et n’a jamais fait l’objet d’attention ni de restauration, ce qui a entraîné sa dégradation totale et ressemble à une cité en ruine Des familles entières vivotent dans ce décors fantomatique, d’où ce monde irréel et dangereux avec les nombreux accidents survenus, selon les informations recueillies sur place Aussi est-il important de mettre en relief une réalité dons les conséquences peuvent être dramatiques, pour les familles rencontrées et interrogées et qui sont dans l’expectative, la plus totale d’où l’inquiétude constante, pour ce qui est de leur avenir dans ces taudis, qui ne leur sont d’aucune utilité, mais plutôt fatals, à les entendre raconter leur calvaire. il ya de quoi se demander ou sont passées les autorités concernées, car selon ces familles il n’y a aucune issue à leur problème , malgré les démarches et les appels de détresse lancés pour les sortir de cet enfer. Il est vrai que les maisons et habitations du quartier Plateau ne cessent de se dégrader de jour en jour, et de nombreuses familles face à cet état de fait nous ont fait visiter ces lieux lugubres, où la peur s’est installée de par le risque encouru pour leurs enfants cette dégradation est visible même de l’extérieur Beaucoup de vieilles maisons continuent à d’abriter des familles entières, alors que celles-ci risquent de se retrouver sous un tas de gravas d’un moment à l’autre. Des familles dont la modestie et la pauvreté, ne font aucun doute, vivent entassées dans des pièces où le taux d’humidité dépasse tout entendement, murs lézardés, plafonds fissurés et par endroit laissent apparaître des trous béants et qui risquent de s’effondrer à tout instant du jour ou de la nuit Dans d’autres habitations le spectacle désolant et encore plus flagrant, à la vue des parties entières de murs écroulés, et dire que ces vieilles bâtisses abritent des familles qui ne savent à quel saint se vouer Une vieille femme interrogée et lasse d’attendre, nous expliquera qu’elle vit au jour le jour Elle a pour domicile une dépendance qui fait office de cuisine, à savoir un débarras qui donne sur deux autres minuscules petites pièces, dépourvues de fenêtres, aucune aération possible ni le strict nécessaire, plafonds partiellement effondrés ! cette vieille femme à déjà été victime d’un accident causé par une grosse pierre qui s’est détachée du plafond l’atteignant à la jambe heureusement et qui aurait pu lui couter la vie, elle a dû être évacuée sur l’hôpital où elle a séjourné pendant quelques jours, Elle nous dira entre autres ses angoisses minées par la peur que la maison ne s’écroule une de ces nuits sur elle Selon elle cela a failli lui arriver une deuxième fois ces derniers jours nous confie-t-elle, «heureusement que j’étais absente de la maison» dira-t-elle , car en rentrant, j’ai trouvé un bloc de béton qui gisait sur le sol, provenant d’une partie de l’effondrement du plafond qui a cédé, ce qui lui a valu la vie sauve, mais jusqu’à quand ? El Hadja. A 82 ans se dit indigner de cette façon de vivre et souhaite quitter ce monde dignement Le cas de cette vieille femme n’est pas le seul car, plus de 19 familles visitées vivent dans des conditions scandaleuses et inhumaines. Dans ce même contexte nous avons appris aussi, qu’une jeune enfant âgé d’a peine 10 ans a chuté des escaliers menant à la terrasse, car il n’y a aucune rampe de protection tout le long de celui-ci et ce depuis des années et qui demeure en l’état ce qui a causé la mort sur le coup de cette fillette En contre partie de ce malheur et pour se racheter les pouvoirs publics, ont du reloger cette famille pour éviter le scandale Cette petite fillette n’est pas la seule victime que comptabilise ce quartier, puisqu’une vielle femme, a trouvé la mort quelques temps après, suite à l’effondrement du plancher de sa maison alors qu’une autre petite fille a eu plus de chance La mort de cette petite et de la vieille femme est toujours présente à l’esprit de ces familles, qui ont perdu tout espoir de voir le rêve se réaliser et ont plus que jamais peur de ce qu’ils adviendront si les autorités concernées ne réagissent pas à temps, pour les sortir de ce cauchemar qui n’a que trop duré . Pour ces citoyens c’est une course contre la mort qu’ils mènent quotidiennement, survivant ainsi aux aléas de la nature, du risque et du bon vouloir des responsables, qui ont les pouvoirs de les sortir de cette situation, dont la fin pourrait être fatale, Un appel urgent est lancé au premier responsable de la wilaya, afin de procéder à leur évacuation et mettre fin à une situation qui n’a que trop duré

M.H
Lundi 29 Novembre 2010 - 23:01
Lu 235 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+