REFLEXION

QUAND ON PRECHE LE FAUX POUR AVOIR LE VRAI ? : Le SG de wilaya de Relizane dans la ligne de mire !

Des rumeurs sur le départ du secrétaire général de la wilaya de Relizane, actuellement wali par intérim, circulent à Relizane. Il s’agit, en effet, d’une nouvelle qui se répand et s’amplifie au sein d’un groupe voulant à tout prix qu’elle devienne une vérité admissible, alors qu’elle n’a fait l’objet d’aucune vérification.



La rumeur a pu être qualifiée par certains vieux de la politique comme un sous-tendu de haine , ‘’ préparé et cuisiné dans les salons des villas de certains politiciens , longtemps évincés par l’ex-wali et actuel ministre , M. Kadi Abdelkader, et qui reviennent à la charge après son départ et continuent d'envenimer le climat politique pour préparer leur retour. On parle, ainsi, du secrétaire général de la wilaya, qui serait la cible des racontars, des histoires et  des rumeurs qui ne cessent de se prendre la taille de boulle de neige ,  annonçant  le départ du secrétaire général de la wilaya, qui assure l’intérim du wali, et  son remplacement  par l’ex  chef de daïra de Oued Rhiou qui a  été promu  au poste de  secrétaire général  de la wilaya de Saida. L’actuel wali de Relizane par intérim,  qui n’a pas encore pris son congé et  assume le plus normalement du monde ses fonctions et encore les fonctions du chef de cabinet, muté lui aussi  récemment dans une autre wilaya, semble très réconforté par son travail de premier responsable de la wilaya, et insoucieux de ce tapage politique. De l’avis de certains informés, le SG commence  sérieusement à déranger  particulièrement certaines entreprises de réalisation,- dont les patrons sont bien connus dans le milieu politique-, qui n’ont pas respecté les échéances données aux projets de développement et qui risquent  de se voir  avertis ou mis en demeure. Sur un autre plan scandaleux, nous apprenons que l’affaire du maire d’Oued Rhiou, accusé d’avoir mis à la disposition d’une entreprise privée un engin lourd, a été ajournée pour le 15 septembre par le tribunal de Mazouna. Le verdict attendu concernant cette affaire fait déjà craquer plusieurs élus et politiciens en relation avec ce scandale et cette folle rumeur.   

Gana Houari
Samedi 30 Août 2014 - 10:15
Lu 359 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 07-12-2016.pdf
3.31 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+