REFLEXION

QUAND LA RENTREE SCOLAIRE DONNE LE VERTIGE : Les guichets de l’état civil de la mairie pris d’assaut



Bientôt c’est  la rentrée scolaire, une semaine à peine sépare les écoliers  du jour « j » fixé pour le 8 septembre prochain. Et comme chaque année le même scénario se répète à la Mairie et ses annexes offrant un spectacle et des chaines interminables qui sont observées  dés les premières heures de l’ouverture des guichets de l’état civil par les citoyens, dans le besoin  de se faire délivrer  des documents et autres pièces administratives nécessaires aux différents dossiers liés aux inscriptions scolaires, universitaires ou autres. Bousculades, énervements, hurlements sont le décor quotidien d’un réel calvaire  subi par le citoyen qui ne sait plus où mettre la tête avec une telle paperasse exigée chaque année. Les citoyens continuent malgré eux et contre leur gré à s’agglutiner autour des guichets débordés  oû le préposé semble être dépassé, le degré d’abnégation et de compétence de ces agents dont la majorité est issue des divers dispositifs d’aide à l’insertion professionnelle à contrats déterminés. Compte tenu de cette situation alarmante des citoyens questionnés souhaiteraient à ce qu’une solution plus simple soit trouvée pour mieux gérer cette rentrée scolaire. A titre exceptionnel les chefs d’établissements scolaires et universitaires seront dotés d’une délégation de pouvoir en matière de délivrance de ces documents administratifs aux élèves et autres étudiants, comme il serait souhaitable que certains organismes publics devraient cesser de demander aux concernés de fournir une infinité de pièces administratives d’état civil. Franchement un énorme gaspillage en imprimés et un pur exemple de bureaucratie que le ministre de tutelle ne cesse de fustiger sans pour autant prendre des mesures concrètes pour l’éradiquer au service du citoyen et épargner à ce dernier d’énormes désagréments très décourageants. Enfin et pour mettre fin définitivement à cette bureaucratie qui empoisonne les rapports entre les administrés et les guichetiers eux-mêmes exténués, les citoyens souhaitent que soit engagée une sage réflexion et une concertation entre les différents ministères concernés en vue d’éviter une consommation abusive  de paperasse gigantesque .obligée chaque année.        

Tayeb Bey Aek
Lundi 2 Septembre 2013 - 11:15
Lu 137 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+