REFLEXION

Provocation voisinage



Provocation voisinage
Alors que le monde Musulman ait été frappé encore une fois dans le cœur de sa foi et de sa religion par des athées qui ont versé leur venin sur le Prophète (QSSSL), par le tournage d’un film satanique avec la bénédiction du monde occidental sous couverture de la liberté d’expression où d’intenses manifestations ont éclatées un peu partout dans la planète, faisant plusieurs morts et dégâts matériels. L’incident le plus frappant est la mort de l’ambassadeur américain à Benghazi par des terroristes d’El Qaida. Les libyens eux, non trouvé aucun prétexte pour complaire à l’oncle SAM  que de vouloir impliquer l’Algérie dans le conflit comme ils ont tenté de le faire avec leur conflit contre leur dirigeant Mouaamar Gueddafi au début du conflit, accusant l’Algérie d’avoir envoyé des mercenaires armés pour combattre aux cotés de Gueddafi. Alors que la politique de l’ex président déchu accusée toujours de fantoche, les nouveaux dirigeants qui gouvernent la Lybie aujourd’hui appuyés par la politique occidentale appliquent eux aussi une politique  confusionnelle et charlatanesque qui n’a aucun droit au respect pour les pays voisins. Ces attitudes gouvernementales indésirables et provocatrices ne font que retarder l’édifice d’un grand Maghreb Arabe. La vérité sur les causes réelles de la mort de l’ambassadeur américain à Benghazi  est venue des américains eux même. «  L’attaque contre le consulat des Etats-Unis à Benghazi, qui a causé la mort de l’ambassadeur américain, est terroriste selon le directeur du Centre de lutte antiterroriste américain Matthew Olsen, rapporte Le Monde. "L’attaque a pris de l’ampleur des heures durant contre notre poste diplomatique à Benghazi", a-t-il expliqué. Selon lui, Al-Qaïda pourrait être impliqué dans l’attentat : "Nous avons des indications selon lesquelles des individus impliqués dans l’attaque pourraient avoir eu des connections avec Al-Qaïda ou Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI)". Des propos qui vont à l’encontre de ceux de l’ambassadrice américaine à l’ONU Susan Rice qui avait affirmé dimanche que "cette attaque n’était pas forcément préméditée".

Touffik
Vendredi 21 Septembre 2012 - 23:00
Lu 164 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 07-12-2016.pdf
3.31 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+