REFLEXION

Protestation de familles devant le siège de la wilaya d'Oran

ILS DENONCENT LA HOGRA ET LE PASSE DROIT DANS LA DISTRIBUTION DES LOGEMENTS

Plus d'une centaine de familles habitant des immeubles menaçant ruine au quartier Scalera, situé sur les hauteurs de Sidi El Houari, ont observés avant hier ; un sit-in devant le siège de la wilaya afin de protester contre la situation précaire et surtout le danger qui les guette au quotidien «Nos immeubles, datant de l’ère coloniale, sont en ruine.



Protestation de familles devant le siège de la wilaya d'Oran
Nous sommes en danger et nous avons frappé à toutes les portes pour attirer l’attention des responsables locaux et même des responsables nationaux, mais  en vain», affirment-ils. Selon nos interlocuteurs, un immeuble s’est effondré, il y a à peine trois jours; fort heureusement, on ne déplore aucune perte humaine. «L’immeuble, en question, est habité par sept familles. Après l’effondrement, les services de sécurité ainsi que les agents de la protection civile se sont déplacés sur les lieux pour s’enquérir de la situation. Les pompiers ont délivré une mère de famille qui était restée coincée sous les décombres  »,  nous ont- ils révélé.  Les habitants de ce quartier ne sont pas seulement exposés au danger d’effondrement de leurs habitations, mais également à celui des éboulements, car implantés au pied d’une montagne où, de temps à autre, des rochers et des pierres s’en détachent et atterrissent sur la route.
«En 1991, une roche s’est détachée et a fini sa course dans la cour d’une habitation, tuant sur le coup un vieil homme qui faisait ses ablutions pour accomplir la prière du ‘sobh’. C’était en plein mois de Ramadhan», nous ont confié les protestataires. Ces derniers ont ajouté: «Nous souhaiterions que les responsables locaux prennent conscience des risques auxquels nous sommes exposés; nos vies sont en danger. Y a-t-il plus important que la vie humaine  s’interrogent-ils". Un groupe d’habitants, parmi les protestataires, a été reçu par une responsable de la cellule de communication de la  wilaya à laquelle tout un dossier complet lui a été remis par les représentants de ces familles, leur  a promis de le présenter au wali d'Oran pour étude.

Medjadji.H
Vendredi 16 Décembre 2011 - 21:58
Lu 770 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+