REFLEXION

Projet du jardin mediterraneen : Engagement d’un bureau d’étude spécialisé



Un bureau d’études spécialisé vient d’être engagé par les services de l’environnement de la wilaya d’Oran pour l’étude d’aménagement d’un jardin citadin méditerranéen de la ville, et cela, pour une enveloppe financière avoisinant les 15 millions de dinars. C’est ce qui a été indiqué de sources proches de cette structure, ajoutant que ce bureau d’étude dispose de 9 mois pour réaliser l’étude de ce projet. Il faut dire que le projet  en question a été inscrit, depuis plusieurs années déjà, mais il est resté en stand-by, pour des raisons inconnues, jusqu’en 2011 où le ministère de l’Aménagement du territoire et de l’Environnement a relancé ses services pour engager les procédures administratives nécessaires à la publication d’un avis d’appel d’offres international pour l’étude de ce jardin. Un projet qui permettra à la capitale de l’Ouest du pays de développer sa politique liée à la préservation de l’Environnement et contribuera à donner à Oran sa dimension de métropole, avec une approche orientée vers la création de nouveaux espaces verts qui manquent affreusement à Oran. Mais aussi, de «détourner» les convoitises d’urbanisation de la frange maritime Est sur une superficie de 380 ha qui a été ravagée par les constructions sur une bonne partie, bien que les expertises menées avaient révélé que ce terrain est fragile et ne peut, en aucun cas, abriter de grandes infrastructures destinées notamment à l’habitat ou autre. L’on notera également qu’il est prévu sur ce site la concrétisation de plusieurs structures d’accompagnement, à l’exemple d’une bibliothèque, d’un musée, d’un jardin et des espaces de loisirs et de détente.               
 

Rafik M
Samedi 16 Mars 2013 - 09:16
Lu 345 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+