REFLEXION

Projet de gaz de ville au Camp 4 à Ain Bia : Les travaux s’éternisent

Le développement dans le village du camp 4, relevant de la commune de Ain El Bia, est au point mort du fait que des projets lancés il y a une année sont toujours, à la traîne au grand dam des habitants qui souffrent du manque d’un minimum de commodités.



Projet de gaz de ville au Camp 4 à Ain Bia : Les travaux s’éternisent
Selon le secrétaire général de l’association de ce village, les travaux du projet de gaz de ville lancés il y a une année sont toujours à l’arrêt et ce depuis des mois. « La guigne suit les habitants de notre village qui font face à la tracasserie de la bouteille de gaz, alors que tous les villages environnants ont ce précieux liquide dans les foyers. Nous avons entamé les démarches en 2004, afin qu’il bénéficie d’un tel projet dont la mise en service a été effectuée en 2012, donc il aurait fallu attendre 2013 pour voir notre village parmi deux autres villages, notamment celui du camp allemand et celui du douar Gallal, bénéficier de ce projet de gaz de ville dans lecadre de l’extension. Force est de constater, aujourd’hui, que les deux villages précités ont bénéficié de la mise en service il y a environ une année, alors que dans notre bourgade les travaux sont, toujours à l’arrêt », a déclaré notre interlocuteur qui abonde dans le même ordre d’idées  «Je me suis rendu personnellement à l’APC pour m’enquérir des causes de cet arrêt qui dure, j’étais stupéfait en apprenant d’un responsable, que le projet de gaz du camp 4 est considéré comme mis en service. J’avais du mal à convaincre ce responsable que le projet est, toujours en souffrance. Cependant, il m’a rassuré qu’il se penchera sérieusement sur ce problème ». « Si l’on s’en tient à cela, le projet d’AEP pour le changement des conduites principales usées dont a bénéficié notre village il y a, trois mois  de cela, a subi le même sort, il est pourtant achevé à 90% et il en reste à réaliser le raccordement à certains foyers qui tarde à se faire », dira notre interlocuteur qui n’a pas omis de signaler par ailleurs, que l’état  des ruelles du village sont dans un état de  dégradation très avancé et que les amortisseurs de nos véhicules ont été endommagés,bon à jeter ».

Medjadji. H
Samedi 8 Juin 2013 - 10:19
Lu 148 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 07-12-2016.pdf
3.31 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+