REFLEXION

Prochaines sénatoriales à Mostaganem : Course acharnée entre le P/APC de Khadra et le P/APW



Prochaines sénatoriales à Mostaganem : Course acharnée entre le P/APC de Khadra et  le P/APW
Les prochaines sénatoriales auront lieu au mois de décembre 2009. Il est tout juste temps de faire le porte à porte pour tenter de gagner la confiance des uns et des autres. Les élus prennent dors et déjà leur devant pour briguer un siège au sénat. La machine est en marche et chacun tente du mieux qu’il peut pour y parvenir, tant le siège est alléchant. Dans la wilaya de Mostaganem la course va se jouer entre les élus d’obédience FLN et ceux du RND. Une course acharnée est prévisible, à en croire les rumeurs et les personnes proches des candidats. Du côté du RND, Ammour Mehdi, actuel président de l’APC de Khadra, qui en est à son troisième mandat, a déjà été candidat aux dernières sénatoriales, au cours desquelles il fut battu de justesse, par Lazreg, candidat FLN. Le même scénario se jouera au cours de ces derniers mois. La course aura lieu entre les élus FLN et RND. Le suspense s’installe déjà et chacun des candidats à la peur au ventre, du fait que les deux élus présumés, que sont Lazreg et Ammour, seront côte a côte dans la course, comme ils le furent dans les précédentes. S’agira-t-il de concurrence ou de défi ? Nous le saurons en décembre prochain mais d’ici là chacun des candidats est appelé à faire ses preuves. Du côté du RND trois noms figurent sur la liste : il s’agit du P/APC de Khadra, du P/APC de Stidia et d’un membre de l’APW du nom de Baâzia. Du côté FLN il y aurait Soltani, l’actuel président de l’APW et Koïbiche, vice président de l’APC de Sidi Ali. Que se passe t-il sur le terrain ? La région du Dahra, représentée par l’actuel président de l’APC de Khadra, est en attente d’un élu qui la représenterait au sénat pour sortir de sa léthargie. Selon les rumeurs semi-officielles, Sidi Ali serait promue wilaya lors du prochain découpage administratif. Compte tenu des projets inscrits dan le cadre du développement économique et de l’amélioration de la situation sociale en général, il est impératif que ce soit un élu du Dahra qui l’emporterait, car après que Tadjine eut été sénateur aucun autre élu de ladite région ne lui a succédé. L’on sait que les autres daïrates comme Mesra, Bouguirat et Ain Nouissy relevant de la même wilaya ont connu des changements considérables et à tous les niveaux. La Dahra possède des potentiels non négligeables qui n’attendent qu’à être exploités. Il va s’en dire qu’un sénateur issu de la région rendrait,

d’énormes services à celle-ci, et résoudrait très certainement bon nombre de problèmes jusque là en suspens. Qui du P/APW ou du P/APC de Khadra l’emporterait ? Une course plus que serrée attend les deux élus qui devront, chacun en ce qui le concerne, faire preuve d’abnégation et de bon sens, car n’est pas sénateur qui veut. Il faut beaucoup plus de conviction et d’engagement dans de telles circonstances.


. .
Samedi 3 Octobre 2009 - 22:52
Lu 571 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+