REFLEXION

Prison à perpétuité pour trois terroristes : Kidnapping d’un entrepreneur

Le tribunal criminel de Tizi Ouzou a condamné ce lundi, d’une peine d’emprisonnement à perpetuité à l’encontre de (M.Akli), (S.Abderrazak), (A. Merzak), pour appartenance à un groupe terroriste armé, et kidnapping et rançon.



En effet, la genèse de cette affaire remonte au 09 mai 2008, lorsque (W.Hamid), s’est présenté au service de sécurité de Tadmait en vue de déposer plainte sur le kidnapping de son patron, (T.Majid) un entrepreneur de fonction. Ce dernier a été enlevé par quatre personne à l’intérieur du chantier de construction d’un centre pédagogique pour handicapés à Tadmait. (W.Hamid ), ce jour a recu la visite de deux personnes demandant de recevoir son patron, avant de répondre négativement que son patron est absent. Faisant fi de cette information, les deux inconnus continuent sur leur chemin, pour se diriger directement vers (T.Majid). A ce moment précis, (W.Hamid) a contaté la presence de deux autres personnes de l’autre extrémité du chantier qui se sont approchés de l’entrepreneur. L’un deux a procédé à la fouille de ce dernier, avant de lui demander les clefs de la voiture, en s’emparant de son téléphone portable. Après avoir saisi les clefs, les quatre individus habillés en tenues de sport, l’un deux portait un cabas, qui sans doute cachait à l’intérieur des armes à feu, se sont accaparés du véhicule en ramenant avec eux l’entrepreneur, pour se diriger vers la foret de Sidi Ali Bounab. L’age de ses ravisseurs était entre 25 et 40 ans, et parlaient une langue mitigée entre l’arabe et l’amazigh. D’après les déclarations de l’entrepreneur, après sa libération, il s’agissait bien d’un enlèvement par des individus armés de Kalachnikov, qui lui ont demandé de les accompagner au poste de police avec sa voiture. Après avoir traversé une distance de 300 mètres, les ravisseurs ont abandonné le véhicule sur le bas de la chaussée pour terminer à pieds en direction de la montagne de Sidi Ali Bounab. Arrivés à proximité d’un pont, deux autres personnes ont rejoint le groupe, l’un deux avait le teint très basané, et étaient armés de kalachnikov.

A cet instant, les ravisseurs ont commencé à faire subir un interrogatoire au kidnappé, qui répondis être nouveau dans ce métier inexpérimenté, et qu’il n’avait pas d’argent. A ce moment précis, les ravisseurs lui ont rendu son téléphone portable, en notifiant son numéro, avant qu’il soit libéré. Ce dernier a aussi informés que les ravisseurs étaient au courant sur son projet à Azazgua, et qu’ils étaient armés jusqu’aux dents. Par ailleurs, l’enquête préliminaire, a permis à (T.Majid) d’identifier trois des ravisseurs qui ne sont autres que les terroristes qui l’ont kidnappé. Il s’agit des trois inculpés, (M. Akli), (A.Merzak) et (S.Aberrezak). Le procureur général, après avoir évoquer les faits de cette affaire, a demandé la peine à perpétuité à l’encontre des trois inculpés, sentence confirmée par le tribunal criminel de Tizi Ouzou.

. .
Mercredi 13 Mai 2009 - 00:36
Lu 391 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+