REFLEXION

Prime de 240 millions : Ouyahia dit non



Ahmed Ouyahia a ordonné, hier, au chef du groupe parlementaire du RND à l’APN de renoncer à la prime de fin de mandat pour les députés. Une coquette somme de 240 millions de centimes qui déchaîne les passions dans l’hémicycle où des prises de bec ont été observées par des journalistes. Au vu des taxes et autres augmentations des prix contenus dans le projet de loi de finances 2017, qui vont impacter directement le citoyen, le gouvernement est tenté de supprimer cette prime. "C’est indécent de leur donner chacun 240 millions de centimes pendant qu’on demande au peuple d’être compréhensif par rapport à la loi de finances", entend-on ici et là dans la bouche des citoyens.  Alors faut-il garder ou supprimer cette prime de la discorde.

Réflexion
Lundi 21 Novembre 2016 - 20:03
Lu 1625 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+