REFLEXION

Présidentielle algérienne :Bouteflika entre partisans et opposants



Présidentielle algérienne :Bouteflika entre partisans et opposants

Depuis la réforme de la constitution en Algérie, le 12 novembre, qui a permis à Abdelaziz Bouteflika de briguer un 3e mandat, le leader du mouvement de l’opposition RCD Saïd Saadi est loin de décolérer, « Bouteflika est chef de l’état et il veut rester président à vie » avait déclaré Saadi. Face au boycott prôné par ce parti ou bien aussi par les socialistes du FFS, et à l’autre bout de l’échelle par les islamistes radicaux du FIS ou de Al-Qaida, la réponse des candidats, selon des sociologues, a été de prouver la légitimité de cette élection présidentielle algérienne.Les partisans de Bouteflika, eux, mettent en avant un bilan positif, la sécurité retrouvée, les grands travaux, les autoroutes, les barrages, les ports… et disent-ils, il a besoin d’un autre mandat pour terminer son œuvre.Même certains journaux très critiques on reconnaît ces points positifs.


. .
Vendredi 10 Avril 2009 - 23:00
Lu 487 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+