REFLEXION

Présidentielle 2014



MEETING DE SELLAL A SIDI BEL ABBES : ‘’Bouteflika est le César de l’Algérie’’

C’est dans la salle omnisport du complexe sportif 24 février de Sidi Bel Abbés que le représentant du président candidat Abdelaziz Bouteflika, M. Abdelmalek Sellal, a tenu un meeting hier dans l’après-midi devant une foule constituée en grande de partie de supporters de l’USM Bel Abbes, d’élus et de personnes acquises à la cause du quatrième mandat. Un impressionnant dispositif sécuritaire a été mis en place pour la tenue de ce meeting. Le directeur de campagne du président candidat a entamé son discours directement après la courte allocution du directeur de la campagne de Sidi Bel Abbés, M. Hennani Abdelghani, tout en boudant l’hymne national qui est de tradition dans tous le meeting populaire. D’emblée l’orateur  a réagi à la foule qui scandait les slogans des couleurs du club phare de la Mékerra. Il a fait allusion à son passage en qualité de wali de Sidi Bel Abbés à la fin des années 80 au moment où le club a accédé en division de l’élite. Cette année « l’USMBA accédera en division 1 » a martelé Sellal. Le représentant de Bouteflika a ensuite abordé le vif du sujet en mettant en exergue les réalisations du président durant les trois derniers mandats en commençant par l’université de  sidi bel abbés considérée  comme l’une des plus importantes du pays. L’Algérie assure actuellement la scolarisation de 1 million 300 mille étudiants dans 92 universités du pays ce qui constitue une grande réalisation pour les jeunes à qui l’orateur a promis des solutions pour l’emploi dans l’avenir. Bouteflika a réussi à construire une Algérie forte a indiqué M. Sellal en fustigeant ses adversaires tous en les qualifiants de ‘’kach Bakhta’’. Il a, en outre, demandé à l’assistance de défendre l’unité nationale qui selon ses propos est menacé par ceux qui demandent l’intervention de l’étranger. Ils n’ont aucune chance de passer a-t-il clamé. Le directeur de campagne du candidat Bouteflika a ensuite axé son discours sur les richesses du sous-sol Algérien qui génère des richesses pour le pays néanmoins a-t-il signalé il est grand temps de penser à des investissements créateurs de richesses qui sont le secret de la réussite du programme de Bouteflika dans le prochain mandat. Profitant de l’atmosphère footballistique  qui a régné dans la salle, Sellal a lancé à l’adresse de l’assistance « Il faut gagner par un grand score et le match nul ne devrait en aucun cas être dans les pronostics ». Pour conclure l’orateur a promis une constitution en 2014 qui garantit une justice indépendante et plus de liberté ».Dans un ton de guerre, Sellal a enflammé la salle par Bouteflika est le césar de l’Algérie » qui est le seul à garantir la stabilité dans le pays.        D. M.

Louisa Hanoune regrette la lenteur du développement local à Jijel

Lors de son meeting populaire tenu hier, lundi à Jijel, la candidate du Parti des travailleurs (PT) à la présidentielle du 17 avril, Louisa Hanoune, a déploré que les plans de développement local ne sont pas menés au rythme qu’il faut, dont les projets routiers. ''Les plans de développement local, au niveau de la wilaya et des communes, ne sont pas menés au rythme qu’il faut et cela est dû aux institutions caduques et corrompues héritées du système du parti unique'', a martelé Louisa Hanoune, lors de son premier meeting électoral de la journée, animé à la salle omnisports de Jijel. Précisant que cette situation est générale sur le territoire national, Louisa Hanoune, qui a relevé l'état déplorable du réseau routier de sa wilaya d’origine, estime que cela pénalise le développement de la wilaya de Jijel et accentue ''l’isolement'' de ses localités les plus reculées. Elle a enfin appelé la population de Jijel, comme à chacune de ses sorties, à être ''au rendez-vous'' lors du scrutin du 17 avril afin d’institutionnaliser la IIème République et opérer le ''changement'' espéré par ''la voie pacifique''.

Moussa Touati appelle à la prise en charge des victimes du terrorisme

Depuis Médéa, le candidat du FNA à la présidentielle du 17 avril prochain, M.Moussa Touati a appelé  hier à la prise en charge des victimes du terrorisme, notamment, ceux qui ont été dépossédés  de leurs terres après la décennie noire. Dans une salle archicomble et sous les ovations des sympathisants du FNA, Moussa Touati a adressé un message de solidarité aux habitants de Médéa, particulièrement, aux victimes  du terrorisme, en l’appelant  à voter en masse le 17 avril prochain afin de barrer la route aux opportunistes, en indiquant que « le vote ne serait-ce qu'avec un bulletin blanc est  l'unique arme pour lutter contre la fraude électorale et défendre ces choix et droits» a -t-il indiqué.

Rebaïne exprime son soutien aux journalistes

De Sid Bel-Abbes, où il a animé, un meeting populaire, le candidat à la présidentielle du 17 avril prochain, Ali Fewzi Rebaïne, a tenu à réagir aux incidents qui ont eu lieu, samedi, à Béjaïa, à l’occasion du meeting populaire que devait y animer Abdelmalek Sellal au profit du candidat Abdelaziz Bouteflika. Lors de son meeting, dans la salle omnisports Adda-Boudjlal, Rebaïne a regretté que de tels incidents aient eu lieu, en exprimant son soutien aux journalistes, dont plusieurs, faut-il le rappeler, ont été agressés. Le candidat de AHD 45 dira : «Les journalistes tabassés étaient sur les lieux juste pour accomplir leur devoir», ajoutant : «Les journalistes et la police sont nos enfants, que vous le vouliez ou non. Il y a d’autres méthodes pour exprimer son mécontentement. Je suis en colère, mais j’ai préféré le militantisme comme moyen d’expression pacifique».

LE SG DE L’UGTA, SIDI SAID, DEPUIS TLEMCEN : “One, Two, Three, viva Bouteflika’’

Le secrétaire général de l’union générale des travailleurs algériens(UGTA) Abdelmadjid Sidi Saïd, représentant du candidat indépendant Abdelaziz Bouteflika, en animant un meeting populaire à la salle du complexe sportif Akid Lotfi de Birouana (Opow),  ce lundi matin, a appelé les électrices  et électeurs de la wilaya de Tlemcen à se rendre aux urnes le jeudi 17 avril 2014 et voter massivement en faveur du candidat Abdelaziz Bouteflika pour un quatrième mandat et pour la continuité. ‘’Nous avons fait notre choix pour Bouteflika depuis le premier mandat, parce qu’il a rendu la joie aux algériens, il y a la sécurité partout,  la réconciliation nationale, une économie forte’’ a-t-il ajouté. L’orateur a indiqué qu’avec le programme tracé par ce candidat les années écoulées, de grands projets ont été réalisés dans toutes les communes du territoire national et dans les divers secteurs d’activités. Dans cette optique, et dans une salle archi-comble qui dépasse les 2500 personnes, de militantes, militants, travailleurs, jeunes et citoyens, sous les applaudissements et ovations, de One two thre viva l’Algérie et One two three viva Bouteflika, répétée à plusieurs reprises par toute l’assistance. Le secrétaire général de l’UGTA, ajoutera que la journée du 17 avril prochaine, sera une journée historique  pour l’Algérie avec la réélection du moudjahid Abdelaziz Bouteflika, et nous devons montrer au monde que Bouteflika est notre Président. "Nous sommes tous mobilisés en tant que travailleurs et citoyens pour notre candidat indépendant Bouteflika" a souligné en plus sous les applaudissements. Rappelons également que Baroudi  Souâd la secrétaire générale de l’union de wilaya de Tlemcen UGTA a insisté sur la mobilisation de toutes et tous pour le soutien et élection de Abdelaziz Bouteflika pour ce quatrième  mandat. Plusieurs personnalités, de notables, des élus, des députés étaient présents ainsi que Kamal Bounaga le directeur de la campagne électorale du candidat Abdelaziz Bouteflika.       Gadiri M.

DRISS EL DJAZAÏRI ET LE DR CHAMYL BOUTALEB DE LA FONDATION "EMIR ABDELKADER" : Un soutien de taille pour le candidat Bouteflika

Dans un communiqué de presse, Idriss El Djazaïri, Président d’honneur de la fondation Emir Abd-El-Kader , membre fondateur et l'un des petits-fils de l'Emir, ainsi que le docteur Chamyl Boutaleb, Président en exercice de la Fondation Emir Abd-El-Kader, déclarent soutenir le processus électoral en cours, tel que mené par les plus hautes autorités de l’état et à leur tête le Président de la République, Son excellence M. Abdelaziz Bouteflika. Constatant que tous les candidats à l’élection présidentielle préconisent dans des termes convergents une phase de transition politique, les soussignés considèrent que le candidat Abdelaziz Bouteflika et son équipe, forts de l’expérience acquise durant ces quinze dernières années, sont les mieux placés pour  mener cette transition. Ce soutien de taille, provenant de telles personnalités ne peut être qu'un plus pour le Président-candidat Abdelaziz Bouteflika.                            L.AMMAR

Ali Benflis à partir de Tiaret : ‘’La santé en Algérie est malade’’

Durant presque 40 minutes, prélevée de cette journée du lundi 7 avril 2014, et devant quelque 500 personnes, à la salle  omnisports « Belarbi » de Tiaret, M. Ali Beflis a divisé son intervention  en 3 volets : l’éducation, la santé et l’agriculture, parsemant son discours de promesses et dévoilant que partout où il a mis  les pieds, il a été le bienvenu. Et c’est le secteur  de la santé qui a beaucoup pris de temps dans l’intervention d’Ali Benflis qui dira que quelque 6000 médecins sont en France et que le secteur  de la santé a atteint un seuil de pourrissement  impardonnable, et que l’hôpital au lieu d’être un havre de remèdes, il est devenu un fief de microbes comme il convient de signaler que le mot « hogra » et hors de l’intervention a été répété  presque 20 fois. À vrai dire, le discours d’Ali Benflis à Tiaret, a été  teinté beaucoup ‘’d’énigmes’’ trop d’allusions faites aux candidats, à certains partis politiques, et à certaines institutions, néanmoins, sans les nommer, tout en répétant son devoir d’éthique et de civisme envers la société. Par ailleurs, certains journalistes pour ne pas dire la majorité ont eu beaucoup de difficultés à suivre le discours d’Ali Benflis, en raison de certains parasitages de la sonorisation où la parole était à peine audible, et il faut particulièrement souligner que la couverture sécuritaire était à la hauteur. Une parfaite coordination et un cordon de sécurité très musclé. Le message d’Ali Benflis a été amplement reçu dans les milieux politiques.     Aek Berrebiha

Benyounès sur TV5 Monde : ‘’l’état se de santé de Bouteflika continue de s’améliorer’’

Le ministre du développement industriel, secrétaire général du Mouvement Populaire Algérien (MPA), Amara Benyounès a affirmé que l’état se de santé du président Abdelaziz Bouteflika continue de s’améliorer. En réponse à une question relative à l’état de santé du président, l’invité de la chaine française TV5 Monde a révélé que: « je suis là pour parler au nom du président de la République qui va bien, sa santé s’améliore régulièrement, vous l’avez vu avec nous tous, mercredi dernier, il a reçu John Kerry et l’Emir du Qatar».«C’est quelqu’un dont les fonctions mentales fonctionnent très bien, il a un problème de rééducation fonctionnelle, il est en train de poursuivre son éducation et sa santé s’améliore de jour en jour et sa tête fonctionne très bien », a-t-il avancé.

Réflexion
Mardi 8 Avril 2014 - 10:20
Lu 493 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+