REFLEXION

Présidentielle 2014 : Ali Benflis a peur de tenter une nouvelle expérience

Ali Benflis, serait sur le point d’annoncer sa candidature aux présidentielles de 2014 au cas où l’actuel Président Bouteflika ne présente pas sa candidature.



Présidentielle 2014 : Ali Benflis a peur de tenter une nouvelle expérience
L’ancien candidat malheureux de la présidentielle de 2004 et ex-SG du FLN, Ali Benflis,  craqué par la pression  de son entourage  de vouloir le glisser dans le combat des présidentielles de 2014, il décide   donc de  rompre le silence qu'il s'était imposédepuis 2004. Ainsi, et selon des indiscrétions, Ali Benflis, serait sur le point d’annoncer sa candidature aux présidentielles de 2014 au cas où l’actuel Président Bouteflika  ne présente pas sa candidature.La confirmation de sa candidature se précise de plus en plus et cette fois ci,par un appel lancé par un groupe de jeunes citoyens en faveur d’une candidature d’Ali Benflis aux élections présidentielles de 2014 publié sur un espace réservé sur le site officiel d’Ali Benflis.Selon Algérie patriotique , Ali Benflis  ne veut pas se porter candidat à la présidentielle de 2014 si l’actuel président se représente. Il refuse de tenter une nouvelle expérience face au même adversaire qu’est Abdelaziz Bouteflika dont la présentation pour un quatrième mandat se précise. Mais Ali Benflis demeure «très attentif à l’évolution de l’actualité nationale, et ne veut pas entrer perdant dans la bataille présidentielle, car il est clair que si le président Bouteflika décide de briguer un autre mandat, ce qui commence à se confirmer, ce n’est absolument pas pour le perdre  indique une source à Algériepatriotique.Selon la même source le  programme électoral et le slogan de campagne d’Ali Benflis est fait. Il est en contact permanent avec ses anciens collaborateurs et ses principaux soutiens et accompagnateurs durant l’expérience électorale de 2004. Ces dernières semaines, le staff de Benflis  affronte ses premières épreuves. Dans les Aurès, l’entourage de Zeroual dit à qui veut l’entendre qu’il se démarque de Benflis.Seulement avec le retour sur le podium du parti FLN des anciens collaborateurs de Benflis et avec l’éjection de son pire ennemi politique, Belkhadem, l’espoir demeure toujours chez le groupe Benflis. Seule la candidature de Bouteflika menace les probenflis à  conquérir le palais d’EL-Mouradia .

Ismain
Mardi 9 Avril 2013 - 10:28
Lu 1044 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+