REFLEXION

Président du parti ‘’Karama’’ : « L’Algérie a besoin du Président Bouteflika pour sa stabilité »

Pour une stabilité du pays, et à l’instar de quelques partis, le président du parti ‘’Karama’’ a déclaré que « le président Bouteflika est l’homme du consensus, et il restera un symbole pour tous les Algériens ». Il a déjà été prouvé tout au long des 3 mandats qu’il a passé à la tête du pays en qualité de président de la République, qui grâce à sa compétence a réussi à instaurer des réformes, qui se sont avérées bénéfiques au pays et ce, à tous les points de vue et particulièrement, en matière de sécurité et de stabilité du pays.



Le président du parti « Karama » et candidat à la présidentielle  du  17 Avril, Mohamed Benhamou a confirmé avant-hier lundi dans la capitale, que l'Algérie a besoin du Président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika pour son« appui à la stabilité dont jouit le pays. » Benhamou a expliqué dans une conférence de presse tenue au siège du parti, qu’en cas où la candidature du président Bouteflika se confirme pour un quatrième mandat à la Présidence de l’Algérie, « il prendra une attitude qui servira les intérêts du parti  et de l'Algérie en premier lieu ». En d’autres termes, il se retirera de la course à la présidentielle de 2014, en déclarant que le chef de l’Etat est l’homme du consensus, et il restera un symbole pour toutes les générations actuelles, et celles à venir. Au sujet du processus  électoral et à la collecte des signatures, pour que sa candidature soit confirmée à la présidentielle , M. Benhamou, a expliqué que cette opération a atteint 85 pour cent, en matière de recueil de signatures, sur les 600 signatures exigées de la part d’élus des assemblées communales, de wilayas, et des parlementaires réparties à travers 25 wilayas au moins tel qu’il est stipulé dans la loi relative au régime électoral. Le même responsable a souligné la nécessité pour tous, d'être des «partenaires» pour faire du rendez-vous électoral du 17 avril prochain, un jour de grande fête et d’indépendance  mémorable. D'autre part,  Le président Benhamou a appelé les jeunes algériens à plus de «vigilance» et à « privilégié l’Algérie avant tout ». 
Par  GA

Réflexion
Mardi 4 Février 2014 - 18:04
Lu 184 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+