REFLEXION

Près de 300 agents du Mossad se trouvent en Tunisie »

Des sources sécuritaires ont indiqué que près de 300 agents du Mossad sont actuellement actifs en Tunisie », des chiffres qui inquiètent la population tunisienne, et à cela s'ajoutent des agents des services arabes qui seraient également présents sur le sol tunisien.



Le Mossad a intensifié ses activités en Tunisie après la révolution du 14 janvier qui a renversé le régime du président déchu Ben Ali.« Les services du Mossad œuvrent en collaboration avec la CIA pour renouveler les activités de leur réseau d’espions en Tunisie après la révolution. le Mossad intensifie ses activités après la révolution à Tunis, Djerba et Sousse » recueille ses informations du centre israélien Java pour les études et les recherches et selon lequel les « espions » du Mossad se sont repartis dans plusieurs villes tunisiennes de sorte que chaque branche est chargée d’une mission distincte de l’autre. La branche de la capitale Tunis est, semble-t-il, chargée de capter des objectifs en Algérie, alors que celle de l’ile de Djerba située à 500 Km au sud-est de la capitale s’occupe de la Libye, et celle de la ville de Sousse (à 150 Km à l’est de Tunis) se doit d’espionner les affaires locales. En Tunisie, les espions israéliens œuvrent pour créer des réseaux terroristes et d’incitation, tout en surveillant les activités palestiniennes en Tunisie ainsi que les mouvements islamistes salafistes. Selon le journal tunisien al-Mousawwer, le Mossad est parvenu à semer la zizanie en Tunisie avant et après la révolution, dans le but entre autre de torpiller toute démarche visant à instaurer des alliances stratégiques avec des parties considérées par Tel Aviv et Washington comme étant insoumises.Alors que le régime tunisien était en train de tomber, le Mossad israélien a évacué une dizaine d’Israéliens qu’il a présentés comme étant des touristes et soupçonnés faire partie de ses membres .En février, un ancien ministre de l’interieur tunisien, Tahar Belkhodja a révélé c’est le Mossad qui formait la sécurité présidentielle de Ben Ali.En Avril 2011, un ancien garde du corps du Président tunisien déchu, a dévoilé dans une vidéo qu’il a publié après la révolution du 14 janvier, que Leïla Trabelsi épouse Ben Ali est un agent du Mossad Israélien depuis 1990 et qu’elle est impliquée dans l’assassinat de dirigeants de l’organisation de libération de la Palestine en Tunisie au début des années 90 du siècle dernier. Dans le même contexte, le movement tinusien  Wafa  a tenu  pour responsable le gouvernement de la situation actuelle dans le  pays ».Le mouvement  a déclaré la semaine dernière que « des services de renseignements étrangers tentent de diriger la Tunisie vers la Somalisation. Des Etats du Golfe n'ont pas intérêt à ce que la Révolution réussisse. Des Etats occidentaux ont également intérêt à ce que cette Révolution ne soit pas couronnée de succès ». Cette présence sur le sol tunisien est-elle un danger pour la Tunisie ? Quels rôles ont ces agents ? Aucun réaction des dirigeants tunisiens n'a pour le moment été communiquée.

Riad
Mercredi 20 Juin 2012 - 10:59
Lu 909 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager


1.Posté par chark le 20/06/2012 22:09
Que l'Algerie mette des agents de sécurités militaires en nombres conséquants dans toutes les frontieres , et en particulier la frontiére Algero-marocaine .

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 06-012-2016.pdf
3.51 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+