REFLEXION

Poursuite de la tendance haussière des importations de blé

Les importations de blé ont été estimées à 780,73 millions de dollars au cours des quatre premiers mois de l'année en cours par rapport à 702,41 millions de dollars pour la même période de 2013, enregistrant une augmentation de 15,11%, a-t-on appris, jeudi, de sources proches des Douanes Algériennes.



Selon le Centre National de l’Informatique et des statistiques de la douane, les quantités de blé (tendre et dur) importées ont atteint 2,411 millions de tonnes, par rapport à 1,880 millions de tonnes durant la même période enregistrant une hausse de 24,28 pour cent. Les importations totales de blé dur, ont atteint environ 225,08 millions de dollars pour une quantité de 508586 tonnes, en hausse de 12,58 pour cent, tandis que les importations de blé tendre ont dépassé les 8,825 millions de tonnes enregistrant une légère baisse (0,25 pour cent). Malgré cette légère baisse, les importations de blé tendre continuent d’alourdir la facture au cours des premiers mois de 2014. La production céréalière de la saison agricole 2012-2013 avait atteint 49,1 millions de quintaux au niveau national, ayant enregistré en conséquence une baisse de 900000 quintaux par rapport à la saison dernière. Cette baisse est due selon les professionnels à la sécheresse qui a touché les wilayas de l’Est du pays. À cet égard, l'État a décidé de soutenir les agriculteurs pour la mise en place de nouveaux périmètres irrigués afin d'augmenter la production de céréales. Quant à l’orge: la facture des importations a diminué de 38%. Selon le Centre de l’Informatique et des Statistiques, que les importations d'orge se sont élevées à 56, 49 millions de dollars pour une quantité de 213 tonnes dans la même période, enregistrant une baisse de 88,38 pour cent. En ce qui concerne les importations de maïs, les services des douanes ont indiqué qu’elles ont atteint  299,05 millions de dollars pour une quantité de plus de 1208 tonnes au cours des quatre premiers mois de 2014 contre 230,7 millions de dollars et une quantité de 744254 tonnes pour la même période en 2013, enregistrant une augmentation de 63,29 pour cent. En 2013, les importations de céréales ont atteint 3,16 milliards de dollars, contre 3,18  milliards de dollars à la même période en 2012 enregistrant une légère baisse (0,62). Les besoin nationaux en blé ont été estimés à environ 8 millions de tonnes par an, ce qui place l’Algérie parmi les plus importants pays importateurs de céréales. Le défi consiste à élever le rendement à 30 quintaux par hectare au cours des cinq prochaines années, comparativement à 18 quintaux par hectare actuellement. En ce qui concerne la superficie réservée pour les céréales est restée la même à (4,3 millions d'hectares).

Touffik
Samedi 24 Mai 2014 - 21:00
Lu 117 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+