REFLEXION

Pourquoi le maire de Mostaganem a-t-il peur du public !???

QUAND L’APC PIETINE LE CODE COMMUNAL ET CENSURE L’ACCES A LA DELIBERATION !?

Depuis l’installation de la nouvelle APC, aucune délibération n’a été affichée sur le tableau d’affichage de la mairie. Alors que toute délibération demeure un secret d’Etat, pour les citoyens qui réclament la transparence dans la gestion des affaires de leur ville, il se trouve que même les membres de cette APC n’ont pas le droit de contester les délibérations et ceci, sans parler des plénières de l’assemblée qui demeurent un secret de polichinelle. Pourquoi donc le maire a-t-il peur de sa population ???



Pourquoi le maire de Mostaganem a-t-il peur du public !???
Comment peut-on avoir accès aux informations et délibérations d’une assemblée constituante censée gérer la ville de Mostaganem dans la transparence la plus totale en étant au service du citoyen qui , malheureusement, ignore tout  et ce en raison de l’absence de l’affichage qui  doit  rendre public les  informations relatives à toutes les préoccupations  et soucis qui inquiètent au plus haut niveau le citoyen et ce, dans le cadre des instructions d’un code communal régissant la commune, conformément à la loi 90-08 du 7 avril 1990 relative à la gestion communale.
Contrairement au code communal qui stipule dans son article 19 : que les séances de l’assemblée communale sont publiques. Elle peut décider de délibérer à huit clos dans les deux cas suivants : Examen des cas disciplinaires des élus et examens de questions liées à la sécurité et au maintien de l’ordre.  Ce n’est pas  du tout le cas dans cette nouvelle APC, qui depuis son installation a toujours gardé  au secret et  censuré ; toutes les délibérations et décisions prises par une assemblée constituante élue par des citoyens qui lui ont fait confiance et remis les clefs de la ville pour une gestion saine et transparente dans le cadre d’un développement bénéfique et fructueux censé apporter des corrections et prendre en charge les doléances de la population. Dans son Art.21 elle ajoute : que L’extrait de la délibération est affiché à l’endroit destiné à l’information du public au siège de l’assemblée populaire communale dans les huit (8) jours qui suivent la séance. Les absences des membres de l’assemblée populaire communale lors des travaux et délibérations sont affichées dans les mêmes formes. Toute une discipline remise en question, dans quel but et pourquoi tant de mystères et d’énigmes autour d’une gestion censée être transparente. Un autre point aussi important que le premier et qui laisse perplexe plus d’un citoyen qui remarque une absence et une censure totale des affichages relatifs aux panneaux des projets où doivent être mentionnés : Le lieu du projet, la nature du projet, le coût, l’entreprise déléguée,  la durée des travaux etc…enfin dans son Art 22 : il est mentionné noir sur blanc que toute personne, physique ou morale, a le droit de consulter sur place les procès-verbaux des délibérations de l’assemblée populaire communale et les arrêtés communaux et d’en prendre copie à ses frais. Les services communaux concernés sont tenus d’exécuter la présente mesure.  Des carences flagrantes qui n’honorent en rien la réputation de l’APC de Mostaganem qui accuse un retard énorme dans ses projets, contrairement aux  autres villes du pays telles qu’Oran, Sidi Bel Abbès et d’autres qui connaissent une meilleure maitrise relative au développement de leur commune. Une façon d’agir désapprouvée par certains  élus  très mécontents divisés par  des prises de décisions contraires à la loi. Une telle anarchie que certains membres élus désapprouvent et c’est ce qui a mené pas plus tard qu’hier à la cassure, vu qu’un élu d’obédience RND avait  menacé les dirigeants de l’Assemblée communale de mettre à nu la gestion douteuse de certains projets lancés par l’APC, et  dont il est en possession de preuves tangibles. Voilà  ce que  le citoyen doit savoir et quelles sont ses droits, malheureusement bafoués par des élus qui ne sont pas censés ignorer la loi.       

Riad
Samedi 26 Octobre 2013 - 18:43
Lu 1308 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+