REFLEXION

Pourquoi l'EI n'attaque jamais Israël ?

Pourquoi Daech n'a jamais attaqué Israël ? En fin de compte comme j'avais besoin d’une réponse urgente pour assouvir ma soif de connaissances et de touver une réponse à cette question. De voir une organisation qui se fait appeler ‘’ Kalifa’’, faire une démonstration de force sur les terres du grand Shâm, le territoire sacré des musulmans, jadis, la terre natale des prophètes, combattre les gouvernements musulmans , sans toucher à un seul petit cheveu d’Israël ( l’ennemi N°1 de l’Islam et des musulmans), qui est à quelques kilomètres de son terrain de manoeuvre , il y a de quoi se poser ladite question !? La première réponse qui m’a chuchoté à l’oreille était : un chien bien dressé n'attaque jamais son maître !



Daech, ce Diable du 21ème siècle qui s’est transfomé en un laps de temps en une armée dotée de tous les armements sophistiqués (mitraillettes lourdes, chars, explosifs, et même des avions) d’où sorte-il réellement, si ce n’est, la création d’un Etat puissant à l’image d’Israel ou les USA. Le débarquement d’une telle force sous la couleur terroriste la plus cruelle  et sa prolifération à travers les quatre coins de la terre  sous les regards complices des Occidentaux s’inscrit dans un plan  diabolique prévu depuis l’annonce de la création de la nation isréalienne  , préparée  soigneusement depuis le plan de partage de la Palestine en 1947.Plusieurs voix s'élèvent pour dénoncer le double jeu de l’EI, celui qui coupe les têtes  des petits enfants et des innocents au nom de l’Islam et celui qui ferme les yeux sur les crimes d’Israel contre l’islam à Gaza et qui n’ose même pas prononcer le mot ‘’hébreu’’ dans ses communiqués qui ‘’noient’’ les réseaux sociaux.

L’EI, une création israélienne !
C’est confirmé, Daech n'attaquera jamais Israël parce que tout simplement, un apprenti n'attaque jamais celui qui l'a formé à devenir un professionnel dans le terrorisme ! On n'attaque jamais son patron, puisqu’on a toujours  besoin de lui.Ou si on peut le dire en toute franchisse, un chien bien dressé n'attaque jamais son maître.C’est, l'adjoint d'El Baghdadi qui a répondu personnellement à cette question, il a dit :’’ qu'ils ne pouvaient pas s'attaquer à des mécréants lointains sans en avoir fini avec ceux déjà présents au voisinage, c'est-à-dire les chiites, les chrétiens d'Irak et tous les ‘’non-musulmans’’ du coin. Interrogé sur le fait de na pas soutenir la cause palestinienne et de combattre l’Etat Hébreu qui massacre des civils innocents, la mouvance djihadiste Daech (EIIL, l’État islamique en Irak et au Levant),par le biais de l'adjoint d'El Baghdadi, dans un communiqué posté sur son compte Twitter, dira que « Dans le saint Coran, Allah ne nous a ordonné de combattre Israël ou les juifs qu’après avoir combattu les renégats et les hypocrites », qui confirme ainsi  que la  mouvance djihadiste Daech (EIIL, l’État islamique en Irak et au Levant) est  une création israélienne !Ceci  confrme, ainsi,  les révélations  du  général Wesley Clark, ancien commandant des forces armées de l’OTAN,  selon lesquelles l’Émirat islamique (Daech) avait été  créé par Israël pour vaincre le Hezbollah. L’ancien commandant des forces armées de l’OTAN, dans une interview accordée à la chaîne américaine CNN,  a déclaré que l’Émirat islamique (Daech) avait été « créé par les amis et les alliés de l’Amérique pour vaincre le Hezbollah ». Le général Wesley Clark a  révélé, en effet, que Daech a été créé et financé  par l’Etat Hebreu :’’ il a été créé grâce au financement de nos amis et de nos alliés … dans le but de se battre jusqu’à la mort contre le Hezbollah » a dévoilé le général à CNN. Selon les aveux du général US, la création de Daech par l’Occident n’a eu pour seul but que d’assurer la sécurité de l’Etat hébreu face au Hezbollah.Noton que vu son statut, homme politique et ancien général des Forces armées des Etats-Unis, Wesley Clark est bien informé des secrets du Pentagone. D’après lui, les allégations selon lesquelles l’Iran, la Syrie et le Hezbollah seraient la principale menace à la sécurité d’« Israël » n’est qu’une escroquerie créée de toute pièce par l’Etat sioniste.Les mêmes conclusions sur les dessous de l’origine satanique de DAECH ont été publiées dans le dernier rapport de la NSA : l’EIIL est une création de la CIA et le Mossad, déclare Edward Snowden, L’ex-agent de la NSA.Dans un rapport récent, Edward Snowden, l’ancien consultant de l’Agence de sécurité nationale des États-Unis (NSA) confirme les informations établissant que le groupe djihadiste EIIL est une création des services secrets occidentaux, principalement la CIA, le Mossad et le MI6. Ce groupe djihadiste a proclamé l’instauration d’un État islamique dans la zone occupée depuis la ville d’Alep, dans le nord de la Syrie, jusqu’aux villes de Fallouja, Mossoul et Tal-Afar, en Irak, annonçant la restauration d’un califat et appelant « les musulmans du monde entier à prêter allégeance à leur chef ». Les services secrets de la triple alliance sioniste auraient créé un service de recrutement de mercenaires dans le cadre d’une stratégie globale ancienne baptisée « nid de frelons », visant à regrouper tous les extrémistes au sein d’une seule entité, selon Snowden.

Des agents du Mossad à la tête de Daech et Qaida
La politique visant à créer des organisations terroristes  et des chefs terroristes dans le but de servir et préserver  les intérêts sioniste et américain n’a pas changé. Une fois utilisés, ils seront éliminés et  remplacés.
Le cas d’El Baghdadi, le soi-disant calife de l’EI, de son vrai nom Simon Elliot, de père et mère juifs, n’est en vérité qu’une création de la Mossad
 « Simon Elliott », alias  Abou Bakr Al-Baghdadi est de père et mère juifs.
Le prétendu « Eliott  a été recruté par le Mossad israélien pour une année au cours de laquelle, il a été formé à l’espionnage et sur le terrain pour conduire une stratégie destructrice des sociétés arabes et islamiques. Ces informations ont été  révélées par Edward Snowden et publiées par les journaux et autres sites Web.  Le chef de l’ « État islamique », Abou Bakr Al-Baghdadi, a coopéré avec les services secrets américains, britanniques et israéliens afin de créer une organisation terroriste capable d’attirer des extrémistes du monde entier en un seul endroit. C’était aussi le cas du chef d’Al-Qaïda en Irak, al-Zarkaoui, connu sous son pseudonyme Abou Moussab al-Zarkaoui, et qui n’était autre qu’Ahmed Fadh al Nazzar Khalaylah. Il été recruté pour se charger des actions terroristes en Irak avant, pendant et après l’invasion des États-Unis en 2003 et de l’assassinat de Saddam Hussein. D’origine jordanienne, al-Zarkaoui fut le mercenaire type. Impliqué dans des attentats commis non seulement au Proche Orient mais aussi à Londres et aux États-Unis mêmes, y compris celui du 11 septembre 2001, il fut finalement tué le 12 juin 2006 dans un raid de l’aviation nord-américaine non loin de Baqouba, à une cinquantaine de kilomètres de Bagdad. Il devenait « dangereux », si bien que Bush fils ordonna de lancer une chasse à l’homme.

 

Riad
Mercredi 22 Juillet 2015 - 21:01
Lu 10023 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+