REFLEXION

Pour parler et pourparlers



Pour parler et pourparlers
« N’étant Yahoo » (je préfère l’appeler comme ça. Ça fait plus cool), tient en haleine la planète entière. Lui qui a refusé de prolonger son moratoire, qui se trouve derrière les chèques (la aussi c’est plus cool, et ça reflète beaucoup mieux la réalité du terrain), des prétendues négociations, tiennent aujourd’hui toutes les billes en main. Il a réussi à piéger Abbas et Obama de manière, tout simplement magistrale, comme un vrai « Ihoudi ». C’est à peine à Washington, a dit regretter le refus de machin Yahoo de prolonger son moratoire alors que la chose devait aller de soi. Une fois qu’il le fera, juste pour la forme, l’espace d’un mois ou deux, il donnera l’air de faire un privilège insigne à l’humanité entière… si le diable incarné sur terre existait, il aurait pour nom « Netanyahou »…

. .
Dimanche 10 Octobre 2010 - 00:01
Lu 283 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 10-12-2016.pdf
3.37 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+