REFLEXION

Pour les 26 communes de la wilaya d’Oran : Vers la création de nouveaux postes budgétaires



«Le P/APC n’a nullement le droit de gérer le foncier. Il y a des organismes chargés de cette opération», C’est ce qu’a déclaré le DRAG de la wilaya d’Oran lors d’une séance de travail avec les élus des 26 communes que compte la wilaya d’Oran .Par ailleurs, il a affirmé  que dans le cadre de l’amélioration du service public, de nouveaux postes budgétaires verront le jour, et les organigrammes des 26 communes seront révisés. «Nous venons d’apprendre que les organigrammes des 26 communes seront révisés et de nouveaux postes budgétaires seront créés dans le cadre de l’amélioration du service public et pour faire face à la demande pressante des citoyens». C’est ce qu’a révélé le Drag d’Oran, jeudi passé, lors de la rencontre de formation au profit des élus des communes de la daïra d’Oued Tlélat. Le foncier et l’état civil ont eu la part du lion. «Le P/APC n’a nullement le droit de gérer le foncier. Il y a des organismes chargés de cette opération», a rappelé aux élus le Directeur de la réglementation et des affaires générales avant de poursuivre : «Des élus sont poursuivis en justice à cause du foncier.» Invitant les élus à éviter les grands dérapages, Rabah Ahcene  est revenu sur le dossier de l’état civil où tous les intervenants ont dressé un tableau peu reluisant sur la situation. «L’incompétence sévit dans plusieurs services d’état civil des communes de la wilaya. Le citoyen souffre de ce service public. Recrutez les compétences, l’Etat est prêt à ouvrir des postes budgétaires pour combler le déficit en personnel», a insisté l’orateur. De son côté, l’inspecteur général de la wilaya a mis l’accent sur la transparence, la concertation et l’équité au profit des contribuables. Face aux grands défis de la daïra d’Oued Tlélat (la nouvelle ville, le projet de Renault, des milliers de logements, la zone industrielle et les infrastructures publiques…), le P/APW et le chef de daïra ont invité les élus des quatre communes à poursuivre le précieux taux de consommation des crédits destinés au développement local. «Désormais, Oued Tlélat est devenue une vitrine internationale surtout avec le projet de Renault ; du coup, elle est une destination prisée pour les investisseurs», a fait savoir le P/APW Kazi Tani. Autre nouvelle, les 26 communes de la wilaya d’Oran seront dotées d’un site Internet au profit des citoyens. D’autre part, une fois le registre national de l’état civil finalisé, l’administré aura la possibilité de demander ses documents sans se déplacer.               

Medjadji H
Lundi 18 Février 2013 - 10:04
Lu 317 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+